Jean-Paul Wenzel

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Antigone 82

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois Paris | du 10 janvier au 03 février 2019 | Durée : 1h50
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 13,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Frangins

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Lucernaire Paris | du 26 août au 11 octobre 2015 | Durée : 1h30
COMEDIE & BOULEVARD, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 11 octobre 2015

 

Jean-Paul Wenzel

Jean-Paul Wenzel, auteur, acteur, metteur en scène et directeur avec Arlette Namiand de Dorénavant Cie depuis février 2003. Il a été co-directeur avec Olivier Perrier du CDN Les Fédérés à Montluçon de 1985 à 2002.

  • Formation

Il a été formé à l’Ecole Supérieure d’Art dramatique de Strasbourg (de 1966 à 1969).

  • Comédien

Le Malade imaginaire de Molière, Théâtre des lycées de Brive.
Il a joué au Théâtre de la Reprise sous la direction de Robert Gironès, puis :
Timon d’Athènes, m.e.s. Peter Brook (1974)
Le Rôdeur d’Enzo Cormann, m.e.s. Philippe Goyard (1985)
Les Coups
, m.e.s. Philippe Goyard (1995)
Huis Clos
, m.e.s. Michel Raskine (1991).
Ylajali de Jon Fosse, m.e.s Gabriel Dufay

  • Metteur en scène

Loin d’Hagondange à Avignon en 1975. Prix de la Critique, meilleure création française en 1976
L’Entraînement du champion avant la course
de Michel Deutsch en 1976
Ça respire encore
de Jean-Louis Hourdin et le GRAT (collaboration)
Marianne attend le mariage, création Théâtre Ouvert/Beaubourg 1977
Dorénavant, création TEP, 1978
Honte à l’humanité, création 1980, Hérisson/Gennevilliers.
Doublages, création Hérisson 1981
Regarde les femmes passer
de Yves Reynaud (collaboration) en 19883
Une soudaine richessed’après Volker Schlondorff, Hérisson 1982
Vater Land, création Hérisson 1983. Prix de la Critique, meilleure création française 1984.
Mémoire d’un visage pâle d’après Thomas Berger, Hérisson 1984
Passions d’Arlette Namiand, Les Fédérés/Théâtre de la Tempête, 1985
La Maison Tellier d’après Maupassant, Hérisson 1985
Panique à Villechauve, création Hérisson 1986
Passions
d’Arlette Namiand en 1986
Credo
d’Enzo Cormann en 1987
Tambours dans la nuit
de Brecht
Le Village en flammes
d’après Fassbinder en 1988
L’Homme de main,
création Les Fédérés 1988
Tambours dans la nuit de Bertolt Brecht, création Les Fédérés/Comédie de St Etienne, 1988
Carton plein
de Serge Valletti en 1990
Théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch, 1990. Prix de la Critique, meilleur spectacle de Province 1992
Les Yeux d’encre d’Arlette Namiand, 1991
Le Chien d’Ulysse de Joël Jouanneau, Yves Reynaud, Eugène Durif, Arlette Namiand. 1992
Figaro divorce d’Odön von Horvath en 1993
Le Mandat
de Sembène Ousmane, 1994
Les Coups de Jean Meckert, adaptation Arlette Namiand, 1995
Zpardakos ! d’après Arthur Koestler, 1995
La Fin des monstres, 1994, reprise Festival d’Avignon 1996
Tout de suite, pour toujours...
librement inspiré du roman de Primo Levi, 1996
Le Balcon de Jean Genet, spectacle de sortie des élèves de l’Ecole du TNB, 1997
Maintenant ou jamais
, Croisade sans croix d’Arthur Koestler en 1998
Faire bleu de Jean-Paul Wenzel, en dyptique avec Loin d’Hagondange, 2000
Judith ou le corps séparé d'Howard Barker, 2007

  • Auteur

Loin d’Hagondange en 1975
Marianne attend le mariage
, co-écriture avec Claudine Fiévet en 1977 (Prix de la SACD " Talent Nouveau " )
Dorénavant en 1978
Les Incertains en 1979
Simple Retour en 1980
Honte à l’Humanité en 1980 avec Olivier Perrier et Jean-Louis Hourdin
Doublages en 1981
Une Soudaine richesse en collaboration avec Olivier Perrier
Vater Land en collaboration avec Bernard Bloch et le Scarface Ensemble (Prix de la Critique meilleure création française) en 1983
Boucherie de nuit en 1984
Mado et Mémoires d’un visage pâle en 1984
L'Homme de main en 1987
La Fin des monstres en 1993
Faire bleu en 2000, écrite en écho à Loin d’Hagondange.

  • Au cinéma

Un Médecin des lumières de René Allio (1987)
Nuit noire de Gisèle Cavali (1989)
La Vie de bohême d'Aki Kaurismäki (1991)
Jo et Marie de Tania Stöcklin (1993).

  • Autre

Il fonde le Théâtre du Quotidien en 1975 et constitue Les Fédérés avec Olivier Perrier et Jean-Louis Hourdin en 1976 où sont organisées les premières Rencontres Théâtrales de Hérisson. Il a enseigné à la Comédie de Saint-Etienne en 1987. Il a dirigé l’Ecole du Théâtre National de Bretagne de 1995 à juin 2000. Il co-dirige avec Olivier Perrier Les Fédérés, nommé Centre Dramatique National de Montluçon en 1993.

Avis du public : Jean-Paul Wenzel

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS