Jean-François Peyret

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

La Fabrique des monstres ou Démesure pour démesure jusqu'à 37% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
MC 93 Bobigny | du 08 au 13 juin 2018 | Durée : 2 heures
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 10 €

 

Anciennement à l’affiche

Citizen Jobs

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Le Centquatre (104) Paris | du 03 au 15 mars 2015 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Biopic, Burlesque, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 15 mars 2015

 

Jean-François Peyret

Jean-François Peyret est metteur en scène, auteur, traducteur et universitaire (Sorbonne Nouvelle, Paris III).

Il a dirigé le Sapajou-Théâtre avec Jean Jourdheuil de 1984 à 1994. Ensemble ils confectionnent - écriture, traduction et mise en scène - une quinzaine de spectacles : Le rocher la lande la librairie, d'après Montaigne (Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, 1982), Paysage sous surveillance (1987), La Route des chars (1988), Hamlet-Machine (1990) de Heiner Müller, Les Sonnets de Shakespeare (1990), La Nature des choses d'après Lucrèce (1990-1991), Le cas Müller (Festival d'Avignon, 1991), Cabaret Valentin - Fantaisies Kafka (1993), Le Loup et les sept Blanche Neige, MC93- Bobigny (1993),.

En 1994, il a conçu et dirigé avec Sophie Loucachevsky le projet Théâtre Feuilleton au Petit Odéon.

En 1995, il fonde une nouvelle compagnie, tf2, Compagnie Jean-François Peyret et se lance dans le cycle du Traité des passions à la MC93- Bobigny (octobre 1995 - printemps 2000) qui s’achève par l’épilogue sur la poésie d’Auden au Théâtre de la Bastille.

Jean-François Peyret frotte le théâtre avec d'autre matériaux que ceux qui sont traditionnellement les siens et ne cesse de s'interroger sur la place du vivant dans le théâtre. En 1995, il ouvre le cycle des Traités des passions :
Traité des passions 1 - Racine - Descartes
 ; en juin 1996,
Traité des passions 2 - Notes pour une pathétique et en décembre 1996,
Traité des passions 3 - Traité des couleurs ou des asters pour Charlotte.

Il choisit comme complice Racine et Descartes, puis des scientifiques, philosophes et romanciers et s'achemine vers Goethe.

En 1998, Un Faust, Histoire naturelle, spectacle écrit avec le neurobiologiste Jean-Didier Vincent, est l'aboutissement de ce parcours théâtral placé sous le signe des passions et un spectacle à part entière consacré à la "triade diabolique constitutive du vivant : vie, amour et mort". Un Faust, Histoire naturelle ouvre aussi sur d'autres interrogations.

Dans Turing-Machine (1999) et dans Histoire naturelle de l'esprit (suite et fin) (2000), Jean-François Peyret confronte le théâtre avec les défis de l'intelligence artificielle pour interroger une nouvelle forme de dialogue : celui de l'homme et de la machine.

En 2001 enregistrement public du travail radiophonique Le groupe 33 refait Le Vol au-dessus de l'océan (sous les yeux de Walter Benjamin) à France Culture.

En 2002, il met en chantier, avec Alain Prochiantz, un nouveau projet : le Traité des Formes qui se décline en plusieurs épisodes :
- La Génisse et le Pythagoricien : Théâtre National de Strasbourg (Avril-Mai 02) et Théâtre de Gennevilliers (Nov-Dec 02)
- Des Chimères en automne ou l’impromptu de Chaillot (Théâtre National de Chaillot, automne 2003)
- Les Variations Darwin (prévu au Théâtre National de Chaillot, 2004 ; Théâtre National de Strasbourg, Théâtre du Port de la Lune, Théâtre de Caen, 2005).

Pour Le Cas de Sophie K. (Festival d'Avignon, 2005 ; Théâtre national de Chaillot, 2006), inspiré entre autres par l'oeuvre et la personnalité de la mathématicienne Sophie Kovalevskaïa, Jean-François Peyret s'associe à Luc Steels, spécialiste de l'intelligence artificielle, pour poursuivre sous d'autres formes le dialogue inattendu de l'art et de la science contemporains.

En 2007, il travaille à nouveau avec Alain Prochiantz et crée Tournant autour de Galilée.

Depuis octobre 2003, Jean-François Peyret est metteur en scène en résidence à l’Ircam.

  • Derniers ouvrages parus

Trois traités des passions. Théâtre Typographique, 1998.
Faust - Une histoire naturelle de Jean-François Peyret et Jean-Didier Vincent. Odile Jacob, 2000.
La Génisse et le Pythagoricien de Jean-François Peyret et Alain Prochiantz, Odile Jacob, 2002
Les Variations Darwin, co-écrit avec Alain Prochiantz, 2005

Avis du public : Jean-François Peyret

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS