Prochainement à l’affiche

La bascule du bassin jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Châtillon Châtillon | du 12 au 14 mars 2020 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN, CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 14,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Journal de ma nouvelle oreille

1
2
3
4
5
  • 13 avis
Studio Hébertot Paris | du 17 septembre au 21 novembre 2015 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 21 novembre 2015

 

Isabelle Fruchart

Née à Paris en plein choc pétrolier d’un père chef de choeur et d’une mère costumière, elle apprend dès l’enfance la musique en famille (sa soeur deviendra compositrice et ses frères contrebassiste et violoncelliste), la danse et le théâtre. Adolescente, elle rencontre en Pologne un reporter de guerre qui lui fait découvrir la réalité des pays de l’Est à la veille de la chute du mur. Elle sera dès lors toujours à l’affût de ce qui se passe « de l’autre côté des murs ».

Plus tard, sa rencontre avec Alain Cuny la fait plonger dans L’annonce faite à Marie de Claudel et lui inspire son mémoire de DEA.

Puis elle se consacre au spectacle et en 1997 crée la Cie Opaline avec laquelle elle joue aussi bien dans la rue, les bars et les théâtres : Contes de l’envie d’elle et du désir de lui d’Henri Gougaud, Je t’embrasse pour la vie, lettres authentiques de 14-18, Etoiles dans le ciel du matin d’Alexandre Galine.

Elle en co-écrit certains : Elle fait des rêves trop petits pour lui (création collective à partir des rêves de la nuit) et Choeur d’artichaut (spectacle musical pour quatuor vocal a capella).

Elle joue aussi sous la direction d’Antoine Campo (La mise au monstre d’un nouveau monde de Jean-Louis Bauer), Zakariya Gouram (L’ours de Tchekhov), Oleg Mokchanov (Mademoiselle Julie de Strinberg), Serge Sandor (Les bas-fonds de Gorki ), Sophie Akrich (Lettres à l’humanité de José Pliya), Hélène Cinque (Cymbeline de Shakespeare au Théâtre du Soleil) et dernièrement Serge Noyelle dans Le cirque Nono, en allemand.

Elle signe et interprète Divine devine, solo de magie mentale, sur scène et en close-up depuis 2008.

Elle est collaboratrice à la mise en scène de Sophie Akrich pour Terre Sainte de Mohamed Kacimi au Théâtre de la Tempête, Gare de l’Est (spectacle sur les migrations d’Europe de l’Est créé à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration) et L’échange de Claudel à l’Archipel – scène nationale de Guadeloupe, ainsi que de Mireille Perrier pour J’habite une blessure sacrée d’après Jean Ziegler, créé dernièrement à la Maison des Métallos.

Elle s’engage auprès de Valérie Thomas dans des performances qui interrogent le féminin : Dix moi de chair, dix moi de chiffon (tournée européenne produite par Médecins Du Monde) et Hystéri(ka)baret.

Le commandement de la louve, sa première pièce, est publiée aux éditions de l’Amandier.

Avis du public : Isabelle Fruchart

2 Notes

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(2)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Maud B. (2 avis) 11 juillet 2015

Spectacle et comédienne bouleversants Depuis toujours intéressée par le monde des malentendants et étudiante en langue des signes, j'ai été sincèrement bouleversée par l'interprétation émouvante, sensible et talentueuse d'Isabelle Fruchart. Comment la féliciter et la remercier directement ? Je cherche à la contacter sans succès... Maud
0
0
1
2
3
4
5
Par

Isabelle A. (1 avis) 10 avril 2014

à propos du "journal de ma nouvelle oreille" Quelle belle surprise que cette pièce! Un jeu et une mise en scène excellents, un sujet autobiographique émouvant, drôle, surprenant, intéressant... Pas assez de représentations au théâtre Liberté de Toulon pour avoir le temps de conseiller le spectacle aux amis... Où se joue la pièce actuellement?!
0
0