Prochainement à l’affiche

Les Troyens

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Bastille Paris | du 25 janvier au 12 février 2019 | Durée : 5h10 avec 2 entractes
MUSIQUE & DANSE, Opéra, Sélection Musique
RESERVER

À partir de 159,50 €

La Symphonie fantastique

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Royal de Versailles Versailles | le 21 octobre 2018 | Durée : 2h15 entracte inclus
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique, Sélection Musique, Tête d'affiche
RESERVER

À partir de 109,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Sasha Waltz - Roméo et Juliette

1
2
3
4
5
  • 3 avis
Opéra Bastille Paris | du 06 avril au 04 mai 2018 | Durée : 1h40 sans entracte
MUSIQUE & DANSE, Ballet, Danse contemporaine, Sélection Danse

Spectacle terminé depuis le 04 mai 2018

 

Hector Berlioz

Hector Berlioz est un compositeur, chef d'orchestre, critique musical et homme de lettres français né le 11 décembre 1803 à La Côte-Saint-André (Isère) et mort le 8 mars 1869 à Paris.

Il fait des études de médecine à Paris. Il étudie la musique en autodidacte. Il écrit une Messe solennelle qu'il fait jouer le 10 juillet 1825 en l'église Saint-Roch. Il entre au Conservatoire dans la classe de composition de Lesueur et suit également les cours de fugue et de contrepoint d'Anton Reicha.

Il se lie d'amitié avec les jeunes gloires du romantisme littéraire et pictural : Victor Hugo, Lamartine, Nerval, Delacroix. Tous ces « Jeune-France », qui participeront pour la plupart en 1830 à la bataille d'Hernani assistent aux soirées shakespeariennes de l'Odéon en septembre 1827 ; la grande vedette est une actrice irlandaise, Harriet Smithson, dont Berlioz tombe éperdument amoureux. Il écrit pour elle la Symphonie fantastique. En août 1830, il obient le grand prix de Rome et part pour la Villa Médicis. Il épouse Harriet Smithson le 3 octobre 1833.

Il compose et écrit également des articles musicaux dans les revues de l'époque.

Il meurt le 8 mars 1869.

  • Oeuvres

Musique symphonique
1830 : Symphonie fantastique, épisode de la vie d’un artiste, op. 14
1831 : Le Roi Lear, pour orchestre
1834 : Harold en Italie, symphonie à programme avec alto principal, op. 16
1839 : Roméo et Juliette, symphonie pour solistes, chœur et orchestre, op. 17
1840 : Grande Symphonie funèbre et triomphale, op. 15
1843–1844 : Le Carnaval romain, ouverture pour orchestre, op. 9

Musique lyrique
1826–1833  : Les Francs-juges, partition incomplète
1834–1837 : Benvenuto Cellini
1846 : La Damnation de Faust, légende dramatique, destinée au concert
1856–1858 : Les Troyens
1860–1862 : Béatrice et Bénédict

Musique chorale et vocale
1824 : Messe solennelle
1832 : Le Retour à la vie, deuxième partie de l'Épisode de la vie d’un artiste, plus tard (en 1855) intitulée Lélio ou le Retour à la vie, op. 14b
1837 : Grande Messe des morts ou Requiem
1840–1841 : Les Nuits d'été
1846–1846 : Le Chant des chemins de fer
1849–1851 : Tristia
1850–1854 : L’Enfance du Christ, trilogie sacrée
1849–1855 : Te Deum

Avis du public : Hector Berlioz

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS