Frédéric Souterelle

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Les mots pour le dire jusqu'à 18% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
L'Archipel, Théâtre et Cinéma Paris | du 06 septembre 2018 au 19 janvier 2019 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 16,50 € , 14,50 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Les mots pour le dire

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Les Feux de la Rampe Paris | du 12 avril au 05 juillet 2017 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 05 juillet 2017

 

Frédéric Souterelle

Formation
Comédien
Metteur en scène
Dramaturge
Frédéric Souterelle et la presse

Ancien élève de l’Ecole Florent, il a débuté sur les planches en 1993

Le mouchard (1993)
La manie de la villégiature
de Goldoni
Il n’y faut plus penser
de Carmontelle (1995)
Le petit-fils improbable (1995)
Le Paradis sous terre de Jacques Macé (1996)
Et, tout en bas... la ville de Philippe Lebeau (1996)
Les petites comédies du vice (1996)
L’amour d’à travers les murs (1996)
Lautrec, le chahut des amours (1997)
Explication du proverbe (1998)
Les farces du Moyen-Age
, m.e.s. Pascal Le Fur (1999)
La mélodie macabre,
3 courtes de J-C Grumberg (2000)
Jacob Jacobson de Aaron Zeitlin, m.e.s. Stephan Boublil (2001)
Voyage en incongru de Minette Ben rekassa (2001)
Un Papillon dans le potage de Florian Fauvernier (2001)
Le Barbier de Séville de Beaumarchais, m.e.s. Sophie Lorotte (2002)
Jonas de Elie-Georges Berreby, m.e.s. Sophie Lorotte
Le bel indifférent m.e.s. Stéphanie De Luca (2004)
Le songe d’une nuit d’été de W. Shakespeare, m.e.s. Sophie Lorotte (2004/2005)
Le distributeur de gifles automatique (2008)

Haut de page

Le droit du seigneur de Voltaire (2008)
Un chemin difficile
(2007)
Skelly, le rutilant
(2006)
Victor Hugo à peu près raconté
(2006)
La Mort dans un bocal
(Avignon 2000, Paris 2003/2004, reprise à paris avec nouvelle distribution et nouvelle m.e.s.)
Ailleurs
Les Tracas de la veuve (1999)
Les Classiques se lâchent ! (1999)
Les Acteurs de bonne foi de Marivaux (Avignon 1998)
L’Épreuve de Marivaux (Avignon 1998)
Le Roi-Livre (assistant de Pascal Le Fur)
Zen Kouka
Pfffuuuiiittt !
Le petit fils improbable (1996)
Monsieur, vous en êtes un autre...
La Valse à gifles de Léon Karsenty (1995)

Haut de page

Les bonnes fêtes de M. Fred (série radio)
Skelly, le rutilant (théâtre, d''après le roman de D. Rimbault)
La Nouvelle inquisition (récit)
M. Fred fait ses contes
(série radio)
J’ai un truc pour toi (scénario)
Coup de sang froid (scénario)
Un Enfant dans ma tête (scénario)
Conte de faits (scénario)
La Mort dans un bocal (théâtre)
Le Mystère du brigadier (théâtre pour enfants)
Monsieur Fred a ses humeurs (série radio)
L’Entretien (scénario)
Un Goéland prénommé jonathan (théâtre)
Les Tracas de la veuve (théâtre)
Le Petit-fils improbable (théâtre)

Animateur à Radio France (depuis 1994).

Haut de page

Sur la mise en scène
« Frédéric Souterelle nous donne une merveilleuse leçon d’énergies contenues, dominées par des effets de paix intérieure, de calme, tout au long de ce spectacle. » Cach, avril 1999 au sujet de Les Tracas de la veuve

« Frédéric Souterelle donne dans son travail de metteur en scène le sublime, l’élévation, la profondeur et la simplicité fondues ensemble d’un seul jet. » Compte-rendu de la ville de paris, avril 1999 au sujet de Les Tracas de la veuve

« Il manie l’alexandrin comme d’autres la prose. La veuve fait un triomphe. » Dauphiné Libéré, août 1999 au sujet de Les Tracas de la veuve

« La salle est tenue en haleine, la mise en scène de Frédéric Souterelle permet de soutenir le suspens jusqu’à son paroxisme. » Le Comtadin, juillet 2000 au sujet de La mort dans un bocal

Sur l’écriture
« Lorsque le meilleur se change en révélation spontanée, on ne peut qu’applaudir des deux mains. Frédéric Souterelle est de ceux-là. » Femme Pratique, février 1995 au sujet de le Petit-fils improbable

« Cette pièce est aimable, élégante, séduisante, artistiquement drôle, harmonieuse et fantasque; il se dégage d’elle une lettre d’amour et des promenades en contes galants. » Cach, avril 1999 au sujet de Les Tracas de la veuve

« L’homme qui invente devient roi de son œuvre. Frédéric Souterelle montre la voix aux masses ; il propose une nouvelle façon de voir... Il touche par les mots, son expérience, sa curiosité. » Compte-rendu de la ville de Paris, avril 1999 au sujet de les Tracas de la veuve

Avis du public : Frédéric Souterelle

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS