Actuellement à l’affiche : Edmond Rostand

Cyrano de Bergerac

1
2
3
4
5
  • 204 avis
Théâtre le Ranelagh Paris | du 23 octobre 2022 au 07 mai 2023 | Durée : 2 heures
CLASSIQUE, JEUNE PUBLIC, Coups de coeur, Avec les ados, Sélection En famille, Costumes d'époque, Familial, Primaire
RESERVER

À partir de 13,50 €

De vers en verres jusqu'à 40% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Essaïon Paris | du 16 octobre 2022 au 08 janvier 2023 | Durée : 1h15
CLASSIQUE, Costumes d'époque, Participatif
RESERVER

À partir de 13,50 € au lieu de 22,50 €

Le Bon'air de vivre jusqu'à 22% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Guichet Montparnasse Paris | du 11 septembre au 18 décembre 2022 | Durée : 1 heure
CLASSIQUE, Seul(e) en scène, Théâtre musical
RESERVER

À partir de 24,50 € , 19 € pour les adhérents

 

Anciennement à l’affiche

Caché dans son buisson de lavande, Cyrano sentait bon la lessive

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Espace Paris Plaine Paris | du 12 au 16 novembre 2022 | Durée : 1 heure
JEUNE PUBLIC, Familial, Primaire

Spectacle terminé depuis le 16 novembre 2022

 

Edmond Rostand

Poète et auteur dramatique français (1868-1918).

Après un recueil de poésies, Les Musardises (1890), et des échecs dans le vaudeville (Le gant rouge, 1888), il connaît le succès avec La Princesse lointaine, écrit pour Sarah Bernhardt (1895), et surtout avec Cyrano de Bergerac (1897), dont le succès sera international. En 1900, il triomphe avec l'Aiglon, permettant à Sarah Bernhardt de s'illustrer dans le rôle titre et à Lucien Guitry de faire une belle composition dans celui de Flambeau.

Edmond Rostand entre à l'Académie française en 1901. Il fait longtemps attendre Chantecler (1910), qui déconcertera le public. La Dernière nuit de Don Juan ne sera jouée qu'après sa mort.

Edmond Rostand contribua à l'évolution du théâtre d'inspiration historique, en fit un amusement pittoresque, sans trop de profondeur, et accessible à un large public. Il a varié constamment ses sujets, ses registres et ses effets, passant de l'Orient moyenâgeux au Paris du XVIIème siècle, de la préciosité de salon à la simplicité campagnarde, de l'Evangile à l'épopée napoléonienne, du sublime au grotesque avec un brio constant. L'héritage romantique se mêle chez lui à de nombreuses influences dramaturgiques et stylistiques qu'il maîtrise avec un art du pastiche, un sens de la fable et de la scène exceptionnels. Des indications scéniques d'une grande précision soulignent la théâtralité de ses dialogues et de ses intrigues rigoureusement construites.

Avis du public : Edmond Rostand

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS