Anciennement à l’affiche

Il y aura la jeunesse d'aimer

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Lucernaire Paris | du 31 octobre au 02 décembre 2018 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN, Biopic, Lecture, Poésie

Spectacle terminé depuis le 02 décembre 2018

 

Didier Bezace

Co-fondateur en 1970 du Théâtre de l’Aquarium à la Cartoucherie, il participe à tous les spectacles du Théâtre de l’Aquarium depuis sa création en tant qu’auteur, comédien ou metteur en scène. En 1997, il est nommé à la direction du Théâtre de la Commune qu’il quitte fin 2013. En 2014, il crée sa compagnie, L’entêtement Amoureux. Il continue parallèlement, d’être acteur au cinéma et au théâtre.

Ses réalisations les plus marquantes en tant qu’adaptateur et metteur en scène sont Le Piège d’après Emmanuel Bove ; Les Heures Blanches d’après La Maladie Humaine de Ferdinando Camon – avant d’en faire avec Claude Miller un film pour ARTE ; La Noce chez les petits bourgeois suivie de Grand’peur et misère du IIIe Reich de Bertolt Brecht (pour lesquelles il a reçu le Prix de la critique en tant que metteur en scène) ; Pereira prétend d’après Antonio Tabucchi créé au Festival d’Avignon en 1997.

Il a reçu un Molière en 1995 pour son adaptation et sa mise en scène de La Femme changée en renard d’après le récit de David Garnett.

Au Théâtre de la Commune, il crée vingt-cinq spectacles en seize ans de direction. Notamment, L’École des Femmes de Molière, en 2001, avec lequel il ouvre le Festival d’Avignon 2001 dans la Cour d’honneur du Palais des Papes avec Pierre Arditi dans le rôle d’Arnolphe.

Il crée en 2004/2005 Avis aux intéressés de Daniel Keene qui a reçu le Grand Prix de la critique pour la scénographie et une nomination aux Molières 2005 pour le second rôle. En mai 2005, il reçoit le Molière de la meilleure adaptation et celui de la mise en scène pour la création de La Version de Browning de Terence Rattigan. Il met en scène aussi, Chère Elena Sergueïevna de Ludmilla Razoumovskaïa, La maman bohême suivie de Médée de Dario Fo et Franca Rame avec Ariane Ascaride, Conversations avec ma mère d’après un scénario de Santiago Carlos Ovés, spectacle pour lequel il se met en scène aux côtés d’Isabelle Sadoyan, May d’après un scénario d’Hanif Kureishi, Elle est là de Nathalie Sarraute où il joue aux côtés de Pierre Arditi et Évelyne Bouix, Aden Arabie de Paul Nizan et Les Fausses Confidences de Marivaux avec Pierre Arditi et Anouk Grinberg, retransmis en direct d’Aubervilliers sur France 2, Un soir, une ville… trois pièces de Daniel Keene, Que la noce commence d’après le film Au diable Staline, vive les mariés ! d’Horatiu Malaele.

Il quitte le théâtre de la Commune en créant un spectacle où, seul en scène, il nous raconte le récit de Hubert Mingarelli, La dernière neige.

En février 2014, il monte trois pièces de Marguerite Duras, sous le titre générique Marguerite Duras, les trois âges : Marguerite et le président, Le Square dans laquelle il joue également aux côtés de Clotilde Mollet et Savannah Bay avec Emmanuelle Riva et Anne Consigny au Théâtre de l’Atelier.

Didier Bezace reçoit en 2011 le prix SACD du théâtre.

Au théâtre, sous la direction d’autres metteurs en scène, il interprète de nombreux textes contemporains et classiques notamment Les Fausses Confidences de Marivaux dans lequel il interprète le rôle de Dubois aux côtés de Nathalie Baye, ou Après la répétition de Bergman mise en scène Laurent Laffargue aux côtés de Fanny Cottençon et Céline Sallette.

Au cinéma, il a travaillé avec Claude Miller, La petite voleuse ; Jean-Louis Benoit, Dédé  ; Marion Hansel, Sur la terre comme au ciel ; Serge Leroy, Taxi de nuit  ; Pascale Ferran, Petits arrangements avec les morts ; Claude Zidi, Profil bas ; André Téchiné, Les Voleurs ; Bigas Luna, La Femme de chambre du Titanic ; Pascal Thomas, La Dilettante ; Marcel Bluwal, Le plus beau pays du monde  ; Serge Meynard, Voyous, voyelles ; Jeanne Labrune, Ça ira mieux demain, C’est le bouquet et Cause toujours ; Rodolphe Marconi, Ceci est mon corps ; Anne Théron, Ce qu’ils imaginent ; Daniel Colas, Nuit noire ; Valérie Guignabodet, Mariages ! ; Rémi Bezançon, Ma vie en l’air  ; Olivier Doran, Le Coach ; Pierre Schoeller, L’Exercice de l’état ; Justine Malle, Jeunesse  ; Delphine De Vigan, A coup sûr ; Bertrand Tavernier, L627, Ça commence aujourd’hui et Quai d’Orsay.

À la télévision, il a travaillé avec de nombreux réalisateurs, notamment avec Caroline Huppert, Denys Granier-Deferre, François Luciani, Marcel Bluwal, Jean-Daniel Verhaeghe, Daniel Jeanneau, Bertrand Arthuys, Alain Tasma, Jean-Pierre Sinapi, Laurent Herbiet, Pierre Boutron, Gérard Jourd’hui, Pierre Monnard…

Avis du public : Didier Bezace

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Sylvie D. (1 avis) 20 août 2016

Regard , de l'une de vos admiratrices!! Dommage , de ne pas vivre à PARIS pour partager cette nouvelle pièce de théâtre, mise en scène par Mr Didier Bezace! J'aimerais tant découvrir ce nouveau spectacle! Merci à vous, Mr Didier Bezace pour vos belles créations , inspirations, de partager ces belles émotions avec votre public! Je vous apprecie , tant!!!! Sylvie
0
0