Catherine Gandois

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Catherine Gandois

Passagères jusqu'à 51% de réduction

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Lucernaire Paris | du 29 janvier au 22 mars 2020 | Durée : 1h15
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 15,50 € au lieu de 31,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Le cabaret de l'austérité

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Reine Blanche Paris | du 16 septembre 2014 au 03 janvier 2015 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 03 janvier 2015

 

Catherine Gandois

"A onze ans je rêvais d'être danseuse ou gangster, mais j'ai rencontré Cyrano de Bergerac et la Comtesse aux pieds nus, et là mes rêves ont changé... Passionnément."

Après deux ans d’études à l’École Nationale supérieure des arts et techniques du Théâtre (rue Blanche), Catherine Gandois est admise au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris dans la classe d’Antoine Vitez, où elle travaille également sous la direction d’Andreï Serbàn, Claude Regy et Pierre Debauche.

Elle mène ensuite une carrière de comédienne, avec une prédilection particulière pour les auteurs contemporains tels que Nathalie Sarraute, Philippe Madral, Jacques Lassalle, Jean Audureau, Michel Deutch, Israël Horovitz, Jean-Pierre Sarazac, Hermann Broch, Daniel Besnehard et, déjà, Ivane Daoudi.

Parallèlement à son travail d’actrice, en 1995, elle met en espace Le Thé avec Ivane pour le Festival d’Avignon à la Chartreuse de Villeneuve : une semaine de lectures spectacles où sont intervenus plus de quarante personnalités de la culture afin de saluer la disparition d’Ivane Daoudi.

En 2001, elle signe la mise en scène d’Un Contrat, la première pièce de Tonino Benacquista, au Studio des Champs-Elysée, avec Jean-Pierre Kalfon et Rufus (cent représentations).

En 2002, elle réalise un documentaire, On n’entend rien ici, produit par les Ateliers Varan, et, en 2003, fonde avec Didier Sauvegrain la Compagnie Vertiges. Elle adapte, met en scène et interprète Ouvrière, un récit de Franck Magloire (64 représentations, Théâtre Du Jeu de Paume à Aix, CDN d'Angers, Théâtre National de Toulouse, Théâtre Viddy-Lausane, Maison des Métallos à Paris…)

En 2006, elle inaugure le cycle Des mots pour le dire, un Chantier exploratoire de textes contemporains qu’elle dirige en partenariat avec la Maison des Métallos (sans les murs) et le Théâtre de la Boutonnière. Atelier destiné à des comédiens professionnels pour leur permettre de continuer à se perfectionner, à chercher, à désapprendre… chaque session donnant lieu à un rendez-vous public et unique.

La même année, elle met en scène et joue dans Un si joli petit voyage d'Ivane Daoudi, au Vingtième théâtre.

2008 Le premier qui tombe de Franck Magloire, m.e.s. Catherine Gandois.

Avis du public : Catherine Gandois

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS