Actuellement à l’affiche : Armando Llamas

Sextuor Banquet jusqu'à 19% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre La Croisée des Chemins Paris | du 10 mai au 22 juin 2019
CONTEMPORAIN, Comédie dramatique
RESERVER

À partir de 14,50 €

 

Anciennement à l’affiche

No Way, Veronica !

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Nest-CDN de Thionville-Lorraine - Théâtre en Bois Thionville | du 22 au 25 mars 2010
MUSIQUE & DANSE

Spectacle terminé depuis le 25 mars 2010

 

Armando Llamas

  • Les débuts

Bachelier (espagnol, français, anglais), élève en école supérieure de journalisme et diplômé de Littérature et poésie japonaise, Armando Llamas sera tour à tour auteur dramatique, metteur en scène, essayiste, critique, traducteur, adaptateur, scénariste, parolier (chansons), réalisateur, administrateur, lecteur, conseiller artistique...

Né en 1950 en Espagne, dans un petit village du Leòn, ls de maçons et de paysans, Armando Llamas grandit en Argentine puis, à l’âge de dix-sept ans, émigre en France où il vit pendant près de dix ans sans papiers ofciels.

Il ne cesse de travailler, apprend le français tout seul en déclinant un éventail de petits métiers improbables (maçon, cambrioleur, serveur de bain à Roscoff, assistant de Marguerite Duras...) avant de percuter de plein fouet les mondes de la littérature et du théâtre.

Il écrit dans des journaux (Combat, Libération, Le Monde), crée plusieurs spectacles avec le chorégraphe Marcia Moretto, et rencontre ainsi Catherine Ringer et Fred Chichin, les futurs Rita Mitsouko, pour lesquels il écrira notamment "Marcia Baila".

Haut de page

  • Au théâtre

Rapidement, Armando Llamas participe à l’administration et aux publications de plusieurs théâtres (dont celui de la Colline sous le règne de Jorge Lavelli), il est également dramaturge pour Claude Régy.

Parallèlement, il écrit et met en scène ses pièces. En 1984, Images de Mussolini en hiver est repéré par Micheline et Lucien Attoun qui le font jouer au Théâtre Ouvert. A partir de ces années, plusieurs mises en scène sont créées par Michel Didym ( Lisbeth est complètement pétée en 1990), Stanislas Nordey (Quatorze Pièces piégées,1993-1994-1995) ou encore Philippe Adrien (Gustave n’est pas moderne en 1994)…

En août 2000, à l'invitation de Michel Didym, Armando Llamas fait une apparition aux rencontres de La Mousson d'été, le temps de signer un rap avec le groupe M.Brunelière et en mai 2001, les rencontres théâtrales de Dijon lui sont en partie consacrées.

Malade du sida, retourné vivre dans son village natal du nord-ouest de l'Espagne, Armando Llamas décède en mai 2003.

Inventeur de formes fondamentalement novatrices pour certains, il se réduit, pour d’autres, à la figure d’un homosexuel provocateur et pornographe, auteur au mieux de quelques bonnes blagues.

Ll’auteur se revendiquait européen, polyglotte et nomade, et se faisait l’écho d’une nouvelle génération qui a fait du zapping une démarche encyclopédique et pour laquelle métissages et cultures s’entendent uniquement au pluriel. Le théâtre d’Armando Llamas est en effet une affaire d’engagement.

Haut de page

Avis du public : Armando Llamas

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS