Andréa Brusque

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

La maladie de la famille M. jusqu'à 51% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 13 - Jardin Paris | du 06 mars au 15 avril 2018 | Durée : 1h25
COMEDIE & BOULEVARD
RESERVER

À partir de 14,50 € au lieu de 29,50 €

Le syndrome de Jouvet jusqu'à 27% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Reine Blanche Paris | du 10 au 27 janvier 2018 | Durée : 1 heure environ
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 16,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Big freeze (Thermodynamique de l'amour)

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Reine Blanche Paris | du 14 au 25 février 2017 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 25 février 2017

 

Andréa Brusque

  • Parcours

Andréa Brusque a suivi les cours de Jean-Louis Bihoreau au Conservatoire d’art dramatique du Xe arrondissement de Paris pendant trois ans, puis elle a suivi la formation de Christine Gagneux, Gloria Paris et Jean-Louis Bauer pendant un an au Conservatoire du XIIIe.

  • A l'écran

Au cinéma, Andréa Brusque tourne dans plusieurs longs-métrages : « Eden » de Mia Hansen-Love ; « Un Français » de Diastème ; « Les Apaches » de Thierry de Peretti. Elle a le rôle principal dans « Orléans » de Virgil Vernier. A la télévision, elle tourne dans « Le Bureau des légendes », série Canal + créée par Eric Rochant, réalisée par Eric Rochant et Mathieu Demy.

  • Au théâtre

Au théâtre, elle joue dans « La Maladie de la famille M » de Fausto Paravidino mis en scène par Simon Fraud au théâtre Anne de Bretagne. Pendant le festival d’Avignon 2012, elle joue dans « Fille, Mère » de Diastème au théâtre du Chêne noir et dans « Une scène » de Diastème au Ciné Théâtre 13. Elle a joué dans « La Nuit de l’iguane » de Tennessee Williams mise en scène par Georges Lavaudant à la MC2 ; dans « Je suis tombé » mise en scène par Laurent Gutmann au CDN de Montreuil et de Thionville ; dans « La Petite Robe de Paul » de Philippe Grimbert, mise en scène par Frédéric Andrau à la Maison des métallos ; dans « La Nuit du thermomètre » de Diastème, mise en scène par Damien Bricoteaux au Petit Hébertot ; dans « Deux frères » de Fausto Paravidino, mise en scène par Jean-Romain Vespérini au théâtre de Neuilly.

Pendant le festival d’Avignon 2012, « Une envie de tuer sur le bout de la langue » de Xavier Durringer. En 2010, Andréa écrit, met en scène et joue « Cordoba ».

Andréa joue Juliette sous la direction de Jean-Louis Bihoreau dans « Roméo et Juliette » de Shakespeare et « A quoi rêvent les jeunes filles » de Musset et sous la direction de Stéphan Druet dans  " Le songe d'une nuit d'été "  de Shakespeare et  " L'Illusion comique " de Corneille.

En 2014, Andréa prête sa voix pour la série d’animation ARTE « Objectivement, la vie quotidienne des objets du quotidien », de Grégoire Sivan. Elle est la voix principale du court-métrage d’animation « Bang Bang » de Julien Bisaro sélectionné aux César 2015. Elle joue dans plusieurs fictions radiophoniques réalisées par Laure Egoroff, François Christophe, Cédric Aussir, Jean-Matthieu Zanhd sur France Culture et France Inter.

  • Mise en scène

Également metteuse en scène et codirectrice de la compagnie Les Chiens de paille, elle crée « La Fuite » de Gao Xingjian au théâtre du Chêne noir pendant le festival d’Avignon 2014, (créé au théâtre des Deux Rives à Charenton).

  • Divers

Andréa Brusque dirige un atelier d’art dramatique dans le cadre des cours de perfectionnement au Conservatoire d’art dramatique du VIe arrondissement de Paris.

Avis du public : Andréa Brusque

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS