Alain Carbonnel

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Que faire d’une fable dont le renard m’échappe ? jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de l'Opprimé Paris | du 19 au 23 décembre 2017 | Durée : 1 heure
JEUNE PUBLIC, Familial, Primaire
RESERVER

À partir de 13,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Atomic Alert

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Paris-Villette Paris | du 13 au 14 février 2015 | Durée : 55 minutes
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 14 février 2015

 

Alain Carbonnel

Après quatre ans d'expérience dans plusieurs compagnies sur Marseille et de formation au conservatoire de Marseille dans la classe de Christian Benedetti, il intègre l'école du Théâtre National de Strasbourg de 2004 à 2007.

En 2002, il joue le rôle de Théodore Husak dans Fiction +33 réalisé par Pierrre de Suzzoni. A sa sortie du TNS, il joue dans Edouard II de Christopher Marlowe mis en scène par Anne- Laure Liégeois.

En juin 2008 sous la direction de Frédéric Sonntag, et à la création de Atomic Alert de Frédéric Sonntag et Thomas Rathier à Mains d'Oeuvres à St-Ouen. Puis il travaille avec Pierre Ascaride sur Les Communistes.

De décembre 2008 à 2010 il joue dans On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset mis en scène par Joël Dragutin. Il intègre la compagnie Six pieds sur terre dirigée par Myriam Zwingel ; il joue dans Stuff Happens de David Hare mis en scène par William Nadylam et Bruno Freyssinet et dans Toby ou le saut du chien de et mis en scène par Frédéric Sonntag.

En 2010 on le retrouve dans La vie est un songe de Pedro Calderon mis en scène par William Mesguich.

Très tôt il s’intéresse à la mise en scène et signe avec Marie-Aurélie Fassino Arkinian une co‐mise en scène de Couple ouvert à deux battants à l’Athanor théâtre à Marseille en 2001.

À sa sortie du TNS, en 2007, il participe à la création du spectacle Correspondance Gorki/Tchékhov.

En 2010, il met en scène La Folle allure de Christian Bobin présenté aux Arènes de Nanterre le 1er Septembre 2011 puis aux Meubles le 21 janvier 2012.

En 2011 il met en espace une lecture de Sous-contrôle de Frédéric Sonntag avec le Comité de lecteurs du Jeune Théâtre National au Théâtre du Rond-point dans le cadre des Mardi midi.

En 2013, il met en scène Barbe-Bleue, espoir des femmes de Dea Loher, dans la cadre du Prix théâtre 13, jeunes metteurs en scène.

Avis du public : Alain Carbonnel

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS