Prochainement à l’affiche

Orestie, opéra hip-hop jusqu'à 37% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
MC 93 Bobigny | du 07 au 13 mars 2018 | Durée : 2h15
MUSIQUE & DANSE, Ados, Hip-hop, Opéra, Sélection Mythe sur scène
RESERVER

À partir de 10 €

Bakolo et le Xylo Magique

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre du Blanc-Mesnil Le Blanc-Mesnil | le 03 février 2018 | Durée : 50 minutes
JEUNE PUBLIC, Familial
RESERVER

À partir de 8 €

 

Anciennement à l’affiche

D' de Kabal / L'Homme-Femme / Les Mécanismes invisibles

1
2
3
4
5
  • 0 avis
La Parenthèse Avignon | du 06 au 10 juillet 2015 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 10 juillet 2015

 

D' de Kabal

D’ de Kabal est à la fois performeur slam, chanteur, comédien, producteur, animateur.

  • Ses projets

Des projets originaux
Les sessions Bouchazoreill’slam du Trabendo, aventure collective dont il assure la cohérence artistique.
Le label Asphaltiq’, S.A.R.L. qui défend des productions que D’ et ses associés souhaitent soutenir. Sortie en mars 2003 de son 1er album solo : Contes ineffables (Licence chez Nocturne), en mai 2004 du 1er album du collectif issue de la scène slam dont il fait partie, Spoke Orkestra : Interdit aux mineurs (distribution 5/Five – BMG) et en février 2006 du 1er album de Frer200 : Andromède (Licence chez Nocturne). Février 2006 : Le projet Incassable(s), nouvel album de D’ de Kabal.

Un travail axé sur les rencontres en tout genre
Nourri par les rencontres qui depuis toujours l’amène à se contorsionner et réinventer sans cesse des formes de travail et de langage, et avec l’aide de Véronique Félenbok (administratrice des compagnies : Les Acharnés, La Cie du Bredin, Sentimental Bourreaux…) c’est en 2005 qu’il décide de monter sa propre compagnie, R.I.P.O.S.T.E. (Réactions Inspirées par les Propos Outrageux et Sécuritaires Théorisés chez l’Elite). Parmi les différents projets et actions de la compagnie, notons l’émergence de 93 Slam Caravane, une série d’ateliers hebdomadaires dans cinq villes du 93 (Bobigny, Aubervilliers, Saint-Ouen, Saint-Denis et Montreuil) menés par D’de Kabal, Hocine Ben, Félix Jousserand, Grand Corps Malade, et Gérard Mendi et un ensemble de soirée Slam dans ces villes partenaires tout au long de l’année.

  • Petite chronologie en détails, non exhaustive

1993 : D’ fonde le duo Kabal avec Jamal.
1995/96 : Kabal partage la tournée nationale et européenne d’Assassin (environ 70 dates). En 1996 sort leur album La conscience se lève (Assassins Productions/ Night and Day).
1997 : Kabal participe au titre 11 minutes 30 contre le racisme (avec notamment Fabe, Stomy Bugsy, Passi, Akhenaton, Assassin)
1998 : album Etats d’âme (Mashop/ Media 7), et enregistrement d’un maxi 2 titres avec Lofofora Grand et fort / La bête, suivi d’une mini tournée (10 dates).
Entre 1997 et 2000, et hors partage de plateau avec Assassin, Kabal aura donné plus de 60 concerts en France.

1998 et 1999 : collaboration (albums et spectacle) avec une formation jazz (notamment avec les musiciens Hélène Labarrière, Benoît Delbecq, Marc Sanders, Yves Robert). 1er contact avec le metteur en scène Mohamed Rouabhi, avec lequel D’ a ensuite collaboré en tant que comédien sur la pièce Malcolm X (130 représentations en France et à l’étranger entre 2000 et 2002), et participé à la création et à la tournée (comme comédien toujours) à la pièce Requiem Opus 61 en 2001/2.

2002 : D’ de Kabal, Yed, Rital et Check Da créent le label Asphaltiq. La même année, D’ découvre le slam, et forme avec Félix Jousserand (slameur et fondateur des Editions Spoke) et Nada (figure de proue de la scène slam parisienne) le collectif SM 58 , noyau dur du futur collectif slam Spoke Orkestra.

Asphaltiq produit en 2003 le 1er album solo de D’ de Kabal, Contes Ineffables (licence Nocturne).
En 2003 toujours, D’ signe les textes du recueil La Bulle (Contes Ineffables Volume II) (Spoke Editions).
Il assure chroniques et interventions dans l’émission C’est moi que tu regardes comme ça ? animée par Laurence Würtz, sur la grille d’été de France Inter.
En parallèle, D’ participe à l’enregistrement de l’album de Ursus Minor (album sorti en mai 2005), et partage la scène avec le groupe à 2 reprises dans le cadre du festival Sons d’Hiver.

Asphaltiq co produit l’album de Spoke Orkestra Interdit aux mineurs (sorti en mai 2004, distribution BMG).
Entre temps, à partir de janvier 2004, D’ de Kabal assure la direction artistique des soirées mensuelles Bouchazoreill’slam, à la Boule Noire et ensuite au Trabendo, avec le soutien actif de Corida. Plateau hip hop, micros ouverts slam, performances de musiciens invités. Un an et demi après la première édition, le succès populaire de l’événement ne se dément pas.

Avril à juillet 2005 : Spoke Orkestra est sur la route (17 dates), et est désormais suivi par le tourneur liFe liVe. Le 2ème album du collectif est en cours de mixage, la sortie est prévue en 2007.
Tournée africaine en novembre pour la pièce Sozaboy, répétée et présentée au mois en février et mars derniers au Théâtre International de Langue Française à Paris (mise en scène Stéphanie Loïk).

Février 2006 : sortie de Incassable(s), 2ème album solo de D’ de Kabal en direct sur le web.
Novembre 2006 : en résonance avec la résidence de Toni Morrison au musée du Louvre et en partenariat étroit avec le Canal 93, D’ de Kabal monte On Louvre, On Slam, un mélange de performances d’artistes devant des toiles de maître et de scènes ouvertes à l’intérieur du musée dans le cadre des Nocturnes du Louvre.
2006 est aussi l’année de la 1ère création de D’ sur une scène de théâtre, avec le spectacle Ecorce de Peines, créé en décembre 2006 au CDN de Montreuil, en compagnie de Didier Firmin (danseur) et de Ezra (human beat box).

Enregistrement en co-production avec le Canal 93 (Bobigny) de son nouveau projet hybride : La Théorie du K.O avec Marc Ducret, Franco Mannara, Professor K, Alix Ewandé et Timour Cardenas, sortie du disque en mars 2007 sur le label Chief Inspector.
Mars 2007 : création de Monnè, outrages et défis d'Ahmadou Kourouma, m.e.s. Stéphanie Loïk, sur le plateau avec Hassane Kouyaté et Phil De Guil.
A sortir dans le courant 2007 également, le 1er roman de D’ de Kabal : Rame 5 (Spoke Editions).

Il enrichit également son expérience théâtrale en créant plusieurs spectacles dont il est cette fois-ci à la fois l’auteur et le metteur en scène : Les Enfants Perdus, un spectacle co-mis en scène avec Farid Berki sur l’histoire du hip hop mêlant Slam/Théâtre, danse hip-hop, Djing (2008), Femmes de Paroles, un spectacle qui donne la parole à un groupe de huit femmes, slameuses, rappeuses, comédiennes et danseuses (2009). En 2011, création du conte vocal le petit Chaperon en sweat rouge à destination du jeune public. En 2012, mise en scène de Comme une Isle, texte de Leïla Cukierman, création au Grand Parquet, tournée en France. En 2013 il crée avec la danseuse Emeline Pubert Créatures dans le cadre des Sujets à Vif SACD/Festival d’Avignon, puis Silenciô, autre spectacle jeune public avec le chorégraphe Farid Ounchiouene et le musicien Franco Mannara. Enfin en 2015, il crée L’homme-femme / Les mécanismes invisibles, premier volet d’une tétralogie intitulée Fêlures sur les relations hommes - femmes, à l’occasion de la Belle Seine-Saint-Denis au Théâtre La Parenthèse dans le cadre du Festival d’Avignon et sur invitation du Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis.

En mars 2018, il crée Orestie Opéra Hip Hop dont il sera à la fois auteur et co-metteur en scène, projet qui réunira 20 artistes sur scène et sera présenté entre autres à la MC93 Bobigny. En janvier 2019, il aboutira la tétralogie Fêlures à la Colline – théâtre national.

Il fonde en 2008 le collectif Stratégies Obliques à Chelles avec le pianiste Benoit Delbecq et le guitariste multi-instrumentiste Franco Mannara. D’ de Kabal joue dans Zip Gun un spectacle sur la poésie urbaine mis en scène par Mathieu Bauer, et écrit et joue Une nuit en palabres mis en scène par Hassan Kouyaté (Théâtre de Chelles et Maison des Métallos, octobre-novembre 2010). Enfin, Tout va bien en Amérique est créé par le collectif, mis en scène par David Lescot au Théâtre des Bouffes du Nord en mars 2013.

En 2010, D’ de Kabal sort son premier ouvrage intitulé Chants Barbares édité aux Editions L’Oeil du Souffleur dans la collection Théâtre, recueil de textes composé de sept de ses pièces de théâtre, puis en 2016 Agamemnon, nouvelle traduction, chez le même éditeur.

Avis du public : D' de Kabal

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS