Actuellement à l’affiche : Mogador

Grease

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Mogador Paris | du 17 septembre 2017 au 31 janvier 2018 | Durée : 2h30 (dont 20 mn d'entracte)
MUSIQUE & DANSE, A ne pas manquer, Ados, Comédie musicale, Coups de coeur, Sélection Evénement, Sélection Musique, Sélection Spectacle à partager
RESERVER

À partir de 25 €

 

Prochainement à l’affiche

Les aventures de Tom Sawyer

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Mogador Paris | du 17 février au 06 mai 2018 | Durée : 1h30
MUSIQUE & DANSE, Ados, Comédie musicale, Familial, Primaire
RESERVER

À partir de 20 €

 

Anciennement à l’affiche

Cats

1
2
3
4
5
  • 169 avis
Mogador Paris | du 02 octobre 2015 au 03 juillet 2016 | Durée : 2h50 avec entracte
MUSIQUE & DANSE, A ne pas manquer, Comédie musicale, Coups de coeur, Grand spectacle

Spectacle terminé depuis le 03 juillet 2016

 

Photos & vidéos

Mogador

Le Théâtre Mogador a subi dans la journée du dimanche 25 septembre 2016 un début d’incendie qui a endommagé une partie de la scène et des décors du prochain spectacle Le Fantôme de l’Opéra. Après évaluation des dégâts, la direction du théâtre vient d'annoncer l'annulation du spectacle jusqu'à l'été 2017. Le théâtre est fermé au public jusqu'à nouvelle information.

  • Accueil du public

La salle est accessible aux personnes à mobilité réduite, merci de le préciser avant votre commande au 01 40 13 84 65 (pour vérification des disponibilités).

Le retrait des places peut s'effectuer 1 heure avant le spectacle.

Deux bars avec restauration légère vous accueillent avant et après le spectacle.
La salle est climatisée, et dispose de toilettes adaptées aux personnes à mobilité réduite, ainsi que d'un vestiaire payant.
Une librairie-boutique vous accueille avant et après le spectacle.

  • Historique du théâtre

En 1913, un important manager financier de Londres, Sir Alfred Butt loue à l'Assistance Publique, un terrain de 2000m2 environ, avec la ferme intention d'y construire une grande salle de music-hall. Le Palace-Théâtre est construit par l’architecte britannique Bertie Crew durant la première guerre mondiale, et inauguré en 1919 en présence du Président Wilson, venu en France pour négocier les accords de Versailles. Le Théâtre symbolise le " rêve réalisé de l'Entente Cordiale " , mais le projet se solde par un échec commercial.

En 1920, C. Zibelli accueille à l'ancien Palace-Théâtre et au nouveau Théâtre Mogador les célèbres Ballets Russes de Diaghilev : Petrouchka, Le Bouffon, L'après-midi d'un Faune, Schéhérazade. Par la suite, il programme Peer Gynt avec Suzanne Desprès. C'est aussi la grande époque des " Thés Mogador " animé par le Quatuor Mogador qui joue les oeuvres de Delibes, Gounod et Massenet.

Puis, le Théâtre devient tour à tour le siège des mélodrames à grand spectacle, du cinéma et du cabaret. En 1925, l'exploitation est reprise par les Frères Isola qui rendent le Théâtre Mogador à l'opérette et au music-hall. Les créations triomphales de No, No, Nanette, Rose-Marie et de l’Auberge du Cheval blanc font de Mogador le haut lieu parisien de l’opérette jusqu'en 1936.

En 1937, Mogador triomphe avec la revue phare de cette époque dont Mistinguett est la vedette, Ca c’est Parisien.

En 1939, Henri Varna reprend la direction du Théâtre, il y montera pendant plus de trente ans de fastueuses opérettes : Les Saltimbanques, La fille de Madame Angot, La Veuve Joyeuse, Violettes impériales, Rêves de valses, La Belle Hélène, Rose-marie, Véronique ...

Suit une période de dix ans de programmation éclectique : Monsieur Pompadour de Françoise Dorin, Hello Dolly avec Annie Cordy, Fiesta de Francis Lopez, Le pays du sourire, L’Opéra de quat’sous puis Dominique Webb, Jacques Higelin et ...Clash. C’est sur ce spectacle que Mogador ferme ses portes. Il ne les rouvrira qu’en janvier 1983, après de grands travaux de rénovation, sous la nouvelle direction de Fernand Lumbroso. A l’invitation du nouveau directeur, la Compagnie Robert Hossein s’installe à cette période à Mogador. Puis, c’est " l’époque Savary " avec de grands succès Le petit cochon qui voulait maigrir... puis Cabaret qui reste à l’affiche toute une saison.

A partir des années 1990, la programmation est très variée, Mogador devient également un lieu de concert. En 1993, une nouvelle production de Starmania, mise en scène par Lewis Furey, est crée au Théâtre Mogador. Grand succès qui dure un an et demi !

En décembre 1999, Jack-Henri Soumère rachète le Théâtre Mogador.
La saison 2000/2001 est brillante : 250 000 spectateurs en quelques mois. Le Théâtre Mogador est à l'aube d'une nouvelle vie : Jack-Henri Soumère entreprend de nombreux changements tant au niveau des structures que de la programmation.

Avis du public : Mogador

0 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Martine L. (4 avis) 02 novembre 2015

JULES VERNE Samedi 30 octore je me réjouis daller voir Jules Verne avec mon petit fils. J'ai économisé pour pouvoir lui ofrir le second rang 49 euros la place dans le carré d'or. Personne au premier rang, c'est normal , on profite de la première partie du spectacle, à la fin de l'entracte, le chef de salle avait remplit tout le premier rang d'adultes !! mon petit fils n'a pu voir la seconde partie du spectacle que sur mes genoux. C'est de l'arnaque. nous n'irons plus au théâtre Mogador.
0
0