Poker

1
2
3
4
5

Comédie de Paris , Paris

Du 12 avril au 11 août 2007

COMEDIE & BOULEVARD

Trois femmes, trois personnalités, trois destins. Trois femmes d’aujourd’hui avec leurs problèmes d’identité, de liberté. Poker est la rencontre de ces trois femmes réunies dans une même souffrance : celle d’épouses délaissées qui ont raté le train de l'amour.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 11 août 2007

 

Photos & vidéos

Poker

De

Jean Cassiès

Mise en scène

Sonia Vollereaux

Avec

Sophie Barjac

,

Gwenola De Luze

,

Thérèse Liotard

  • Trois femmes d’aujourd’hui

Trois femmes, trois personnalités, trois destins. Trois femmes d’aujourd’hui avec leurs problèmes d’identité, de liberté.

Agathe, bourgeoise névrosée, amoureuse passionnée et frustrée qui fait une fixation sur sa fille. Béatrice, secrétaire ambitieuse et cynique pour qui la relation amoureuse et le mariage sont des vertus sociales. Caroline enfin, au passé imprécis, aux rêves de midinette pulvérisés, qui se réfugie dans un pragmatisme forcené. Poker est la rencontre de ces trois femmes réunies dans une même souffrance : celle d’épouses délaissées qui ont raté le train de l'amour.

Aujourd’hui, la tension est vive : leurs enfants sont chez leurs pères. Elles redoutent de perdre l’exclusivité de l’amour parental. Elles redoutent un avenir social et affectif incertain. La tequila coule à flots. Les fantasmes se révèlent. Les peurs resurgissent et font voler en éclats tous les tabous. À la manière d’une catharsis, Agathe, Béatrice et Caroline, vont exorciser leurs démons, prendre conscience de leur dépendance à l’homme, s’en affranchir, balayer leur passé et se jeter dans la vie comme on se jette à l’eau.

  • Note d'intention

Trois femmes délicieusement déjantées, l’une accro aux hommes, l’autre accro au botox et la troisième accro à sa fille, se retrouvent chaque mercredi pour jouer au poker, s’amuser sûrement, mais sans le savoir pour oublier. Oublier qu’elles ne s’aiment plus vraiment depuis leurs divorces respectifs. Le poker sera leur reconquête. Le triomphe d’elle-même. Sur un ton caustique, décalé, poétique, ces femmes m’ont fait rire et m’ont émue... On les aime comme trois sœurs qui se chamaillent pour mieux s’aimer, et aimer la vie.

Sonia Vollereaux

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Poker

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment