Murmures au fond des bois

1
2
3
4
5

Théâtre Dunois , Paris

Du 10 au 22 mai 2016
Durée : 1 heure

JEUNE PUBLIC

,

Coups de coeur

,

Primaire

Par une nuit de pleine lune, un groupe d'enfants imagine un jeu dans la forêt. Des petites impressions excitantes à la grande peur, la frontière est plus mince que prévue... Une singulière partie de cache-cache avec soi-même, et les autres. À partir de 7 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 22 mai 2016

 

Photos & vidéos

Murmures au fond des bois

De

Laurance Henry

Mise en scène

Laurance Henry

Avec

Natalia Cellier

,

Odile Grosset-Grange

,

Karim Kadjar

,

Sylvain Ottavy

,

Paule Vernin-Grouazel

À partir de 7 ans.

  • La peur la nuit

Ils étaient partis pour se créer quelques frissons, la nuit, à la lisière de la forêt. Cinq enfants se laissent guider par un meneur de jeu, jusqu’au moment où ce dernier change les règles pour lancer une véritable partie de cache-cache... Mais quand l’un des enfants disparaît, la peur, la grande, la peur ténébreuse, indicible, gagne tout le monde. Alors, c’est l’ensemble du groupe qui tremble sur ses bases, et menace de se disloquer...

  • S’aventurer dans la forêt, symbole de notre existence…

L’auteur et metteur en scène Laurance Henry approfondit son questionnement sur notre aptitude à rebondir, à inventer quand la peur surgit. Le jeu, le groupe, la disparition, sont les trois expériences conjuguées qui vont permettre à chacun de se révéler. La forêt sera le lieu symbolique de l’action : espace chargé de signes, espace vivant, espace de matières, de bruits, de rumeurs, isolé, forcément, et vertical, car c’est là que chacun pourra prendre la mesure de son être.

La nuit soutiendra cette histoire d’égarement. Elle absorbera les corps et privera chacun de sa capacité à voir. Le jeu, enfin, sera au cœur de la pièce, avec ceux qui perdent, et ceux qui sont là pour gagner.

Mais tous les participants sont là pour convoquer la peur, et l’apprivoiser.

La création sonore de Philippe Le Goff est déterminante en ce qu’elle ouvre un espace mental - notre forêt intérieure ? - loin de toute représentation réaliste, elle intervient comme le sixième personnage de la pièce qui, partant d’un « bruit blanc » développe ses murmures mélodiques et ses souffles légers. Ensorcelant !

  • La compagnie

Créée en 1998 à Strasbourg, la compagnie a.k. entrepôt est dirigée par un binôme, Laurance Henry et Erik Mennesson. Laurance Henry, scénographe, plasticienne et metteur en scène, formée aux Beaux Arts de Rennes et aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Erik Mennesson, éclairagiste et assistant metteur en scène, ingénieur de formation, a travaillé pour d’autres compagnies avant la création de a.k. entrepôt.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Murmures au fond des bois

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment