Loin dans la mer

du 28 mai au 2 juin 2024
1h

Loin dans la mer

La Petite sirène brûle d’une flamme impossible pour le prince qu’elle a sauvé du naufrage. Elle sacrifie sa voix pour avoir des jambes et une chance d’être aimée. Loin dans la mer questionne la douleur d’un amour rejeté, le désir et la peur d’être différent. A partir de 10 ans.

A partir de 10 ans.

  • Troublante métaphore

La Petite sirène brûle d’une flamme impossible pour le prince qu’elle a sauvé du naufrage. Elle sacrifie sa voix pour avoir des jambes et une chance d’être aimée. Loin dans la mer questionne la douleur d’un amour rejeté, le désir et la peur d’être différent. L’adaptation du conte prend toute sa force dans l’interprétation des comédiens de l’Oiseau-Mouche. Cette troupe d’acteurs permanents, en situation de handicap, formés à toutes les expériences et esthétiques de la scène, reste une utopie. On le découvre encore dans cette création puissante et subtile.

  • Note d'intention

J’ai eu la chance de pouvoir travailler avec les comédiens de l’Oiseau- Mouche en 2020 à l’occasion d’un workshop de cinq jours autour du conte La Petite Sirène d’Andersen. Ensemble nous avons cherché ce qui nous touchait dans ce texte : le désir d’être différent, le déracinement, la sensation de ne pas être compris par l’autre, les sacrifices qu’on fait par amour… C’est un conte plein de merveille et de cruauté qui permet de convoquer chez chacun d’entre nous les plus douloureuses épreuves mais aussi les forces que nous avons pour les dépasser.

La jeune sirène à la fin du conte accédera par son sacrifice à l’éternité de l’âme et à l’amour universel. L’expérience douloureuse l’élève. Nous aussi nous avons été amenés à sublimer des choses qui auraient pu nous anéantir et avons su puiser dans les épreuves notre force. Notamment grâce au théâtre. Un conte permet par des symboles de raconter un parcours initiatique qui peut tous nous concerner. Au cours du workshop, nous avons vu jaillir des personnages, la grand-mère des poissons qui décrit le monde des humains et en attise le désir, la sorcière tyrannique et tous ses sbires, le prince adolescent, et nous avons écrit des scènes en improvisation. Au bout d’une semaine de travail, nous avons eu le désir de continuer cette recherche et d’en faire un spectacle.

De façon simple, avec peu d’artifices si ce n’est la force de l’évocation par le jeu, nous raconterons aux spectateurs l’histoire avec nos mots, nous les plongerons dans les merveilles des bas-fonds, dans les dangers de l’antre de la sorcière manipulatrice, dans les affres du manque amoureux, dans la beauté des chants de sirènes.

Lisa Guez

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt

2, place du Châtelet 75004 Paris

Châtelet
  • Métro : Châtelet à 31 m
  • Bus : Châtelet à 20 m, Châtelet - Quai de Gesvres à 62 m, Hôtel de Ville à 181 m, Pont Neuf - Quai du Louvre à 342 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre de la Ville-Sarah Bernhardt
2, place du Châtelet 75004 Paris
  • Forfait 2 places (1 enfant + 1 adulte)

    18 €

Pourraient aussi vous intéresser

- 42%
Ulysse, l'odyssée musicale

Théâtre des Variétés

Les habits neufs du roi

Comédie Saint-Michel

Réserver à partir de 18 €