Jakub Jozef Orlinski

le 19 décembre 2019

Jakub Jozef Orlinski

Quelques récitals et opéras haendéliennes et un premier album ont propulsé le contre-ténor Jakub Józef Orliński dans la cour des grands.

Il a moins de trente ans, un visage d’ange et un talent de breakdancer ; cela en ferait presque oublier sa voix au timbre chaud qui lui permet de jouer désormais dans la cour des grands interprètes de la musique ancienne, en particulier Haendel. Ex-étudiant de l’Université Chopin de Varsovie, il se perfectionne à la Juilliard School New York avant d’affoler les foules mélomanes aixoises dans Cavalli à l’été 2017. Ajoutons à cela une vidéo qui fait le buzz sur le site de France Musique et le label Warner qui lui offre de graver un premier récital (Anima sacra).

Ce jeune homme bien dans son époque cultive avec sérieux et brio le répertoire de la musique ancienne. Il avait offert ici-même en février dernier quelques-unes des pépites méconnues de son album enregistré avec Maxim Emelyanychev, autre jeune prodige de la baguette venu de l’est, et c’est avec lui et son ensemble Il Pomo d’Oro qu’il revient pour son premier grand récital avenue Montaigne.

Au programme
Cavalli La Calisto, Sinfonia et air « Erme e solinghe… Lucidissima face » (Endimione)
G. A. Boretti Eliogabalo, « Chi scherza con amor » (Eliogabalo)
Claudio Cesare, Sinfonia et air « Crudo amor non hai pieta » (Claudio)
G. Bononcini La Costanza non gradita, « Infelice mia costanza » (Aminta)
La Nemica d’amore fatta amante, Sinfonia (Instrumental)
Haendel Agrippina, Récitatif et air « Voi che udite » (Ottone)
G. M. Orlandini / J. Mattheson Nerone, « Che m’ami ti prega » (Nerone)
Haendel Amadigi di Gaula, « Pena tiranna » (Dardano)
----
Haendel Muzio Scevola, « Spera che tra le care gioie » (Muzio)
L. A. Predieri Scipione i Giovane, « Finche salvo e l’amor suo » (Scipione)
F. B. Conti Don Chisciotte, « Odio, vendetta, amor » (Fernando)
N. Matteis Don Chisciotte in Siera Morena, Ballo dei Bagatellieri (instrumental)
L. A. Predieri Scipione i Giovane, « Dovian quest’occhi piangere » (Scipione)
J. A. Hasse « Sempre a si vaghi rai » (Orfeo) – air composé pour Farinelli

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Théâtre des Champs-Elysées

15, avenue Montaigne 75008 Paris

À l'italienne Accès handicapé (sous conditions) Bar Champs-Elysées Librairie/boutique Vestiaire
  • Métro : Alma - Marceau à 183 m
  • Bus : Alma - Marceau à 68 m, Marceau - Pierre 1er de Serbie - Place de Beyrouth à 330 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Théâtre des Champs-Elysées
15, avenue Montaigne 75008 Paris
Spectacle terminé depuis le jeudi 19 décembre 2019

Pourraient aussi vous intéresser

- 27%
- 17%
Récital de piano - Paul Ji

Théâtre des Champs-Elysées

- 15%
Récital de chant - Philippe Jaroussky

Théâtre des Champs-Elysées

- 16%
Récital de piano - Bruce Liu

Théâtre des Champs-Elysées

Spectacle terminé depuis le jeudi 19 décembre 2019