J'ai mangé du Jacques

1
2
3
4
5

Essaïon , Paris

Du 11 octobre au 03 novembre 2018
Durée : 1h10

MUSIQUE & DANSE

,

Chanson française

,

Théâtre musical

Un spectacle de reprises d’un tas de mecs qui s’appellent Jacques. De Prévert à Dutronc, Higelin, Demy... mais pas seulement ! Les deux comédiens et mutli-instrumentistes revisitent avec délectation le patrimoine de la chanson française.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 03 novembre 2018

 

Photos & vidéos

J'ai mangé du Jacques

De

Jacques Brel

,

Jacques Demy

,

Jacques Dutronc

,

Jacques Higelin

,

Jacques Lanzmann

,

 Les Frères Jacques

,

Jacques Offenbach

,

Jacques Prévert

Avec

Julie Autissier

,

Raphaël Callandreau

  • Reprises de Jacques

J’ai mangé du Jacques, du théâtre musical, avec au menu les reprises d’un tas de mecs qui s’appellent Jacques.

De Prévert à Dutronc, Higelin ou Demy... mais pas seulement : il est des Jacques méconnus qui ont pourtant écrit pour Nougaro, inspiré l’hymne des Cités d’or ou siffloté Colchique dans les prés. Un engagement créatif façon madeleine de Proust, où Julie et Raphaël – comédiens, interprètes et multi-instrumentistes – revisitent avec délectation un patrimoine exquis.

Le rideau s’ouvre sur deux gourmands qui semblent sortir de table. Les chansons coulent les unes après les autres, se répondent et s’interpellent d’un bout à l’autre d’une grande tablée musicale.

Les paroles des célèbres auteurs sont mises en valeur par des arrangements audacieux : Fais pas ci fais pas ça de Dutronc se transforme en rap endiablé, le Comme d’habitude de Jacques Revaux devient une bossa lancinante, des incursions se font dans le public quand Jacques Datin offre à Nougaro la mélodie d’une course folle, et la réalité elle-même s’efface pour faire revivre un Jacques Douai disparu, dont la voix enregistrée surgit du passé pour prendre possession des artistes en pleine digestion.

Les instruments qui accompagnent ce repas mélodique surprennent, mettent en appétit, bercent et réveillent : piano, guitare, mais aussi derbouka, triangle, kalimba, mélodica, flûte.

De ce banquet musical émerge un lien : Jacques a dit. Quoi ? D’être vivant, fougueux, rebelle, amoureux, de déguster pleinement l’instant présent. Tous les publics s’y retrouvent, à chacun sa lecture. Tous ressortent nourris et heureux. Repus de bonheur.

Amis gourmands, si vous goûtiez du Jacques ?

  • La presse

« Des partitions croquées ici avec gourmandise par Julie Autissier et Raphaël Callandreau...Au son du piano, de la guitare, ou même du triangle et de la derbouka, leurs deux voix s'harmonisent...L'on sourit de tant de malice, et l'on s'émeut aussi : la chanteuse y dévoile une reprise d'Orly singulièrement réussie. » Télérama

« Un moment de grâce.... spectacle astucieux, varié, en l’honneur de tous ces Jacques. » Sylvain Siclier, Le Monde

« J'ai mangé du Jacques est un spectacle nourrissant qui donne faim de chansons. On n'a plus qu'une envie quand on le quitte : que Julie Autissier et Raphaël Callandreau s'attaquent un à un à tous les prénoms de l'alphabet. » Philippe Person, Froggy's delight

« Un superbe spectacle musical. Une heure dix de chansons, de sourires, d’émotion, de souvenirs… c’est le beau cadeau que ces deux artistes-là nous offrent ! " Sylvie Gagnère, La Grande Parade

« Une soirée de pur bonheur où la chanson est magnifiée par les épousailles de la poésie et de l'humour, de l'émotion et du rire qui culminent dans ces duos où les deux complices arrivent à mêler des chansons de deux Jacques. Courez les voir ! » Micheline Rousselet-SNES

« Julie et Raphaël deux très bons musiciens et chanteurs, mangent et grignotent du Jacques à toutes les sauces, même les souvenirs télévisés ! Un moment agréable avant ou après l’apéro ! » Anne Delaleu, Theatre passion

« Entourés de Jacques, les spectateurs rêvent de ces moments de bonheur qui ont émaillé leurs vies. Un très joli moment de théâtre musical à découvrir. » Laurent Schteiner, Theatre

  • Note d'intention

Nous nous sommes rencontrés en 2001 pour la création d’un spectacle musical sur Serge Gainsbourg, Raphaël Callandreau en tant que pianiste, chanteur et comédien et Julie Autissier, comme comédienne, chanteuse et instrumentiste. Quelques années plus tard, riches de nos expériences respectives, nous nous retrouvons sur la pièce Fausse moustache, écrite et mise en scène par Raphaël. Son succès renforce notre complicité et ravive notre envie de former un duo.

J’ai mangé du Jacque est né du désir de chanter tous ces Jacques, poètes, compositeurs, interprètes, paroliers qui ont marqué tant de générations. Pour incarner avec justesse ces textes passionnés, écorchés, drôles, nourrissants, nous avons fait appel à Emilie Chevrillon, comédienne et metteuse en scène.

Au cours de ce repas, vous découvrirez deux personnages loufoques et idéalistes qui jouent, chantent, cuisinent et réinventent la langue des Jacques, pour vous la servir... Al dente !

Julie & Raphaël

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : J'ai mangé du Jacques

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment