Hair

1
2
3
4
5

Mains d'Œuvres , Saint-Ouen

Le 06 avril 2016
Durée : 1h15

MUSIQUE & DANSE

,

Concert

,

Théâtre musical

Remettre Hair au goût du jour, sous forme d’un concert théâtralisé, se justifie à la fois par sa grande valeur musicale, mais aussi parce que Hair demeure le marqueur musical et culturel d’une époque où libération des mœurs et pacifisme se conjuguent pour dessiner les contours d’un monde meilleur.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 06 avril 2016

 

Hair

Adaptation

Béatrice Demi Mondaine

,

Philippe Di Folco

,

Allan Houdayer

Mise en scène

Nicolas Bigards

Avec

Béatrice Demi Mondaine

,

Dimi Dero

,

Pablo Ellis

,

Mystic Gordon

,

Allan Houdayer

,

Claire Isoux

,

Roman Lafitte

,

Carole Leconte

,

Marie May

  • Concert théâtralisé

La comédie musicale Hair, sous-titrée The American tribal love-Rock Musical, a largement marqué l’histoire de Broadway et a influencé toute une génération comme aucune autre comédie musicale ne l’avait fait jusqu’alors.

Remettre Hair au goût du jour, sous forme d’un concert théâtralisé, se justifie à la fois par sa grande valeur musicale, mais aussi parce que Hair demeure le marqueur musical et culturel d’une époque où libération des mœurs et pacifisme se conjuguent pour dessiner les contours d’un monde meilleur.

  • Hair  : la tribu comme utopie artistique

Que reste-t-il de Hair  ? Un tube connu, peut-être. On peut fredonner Aquarius ou Let the Sunshine In, bien sûr, mais au-delà ?

Resituons. Dans la critique du New York Times de la toute première production publiée le 30 octobre 1967, on pouvait lire « il s’agit du portrait d’une génération - une génération dominée par la drogue, le sexe et les deux guerres : l’une autour de la couleur de la peau, l’autre du Vietnam ». Et le critique de reprendre une réplique du spectacle : « La conscription c’est le blanc qui envoie le noir se battre contre le jaune pour protéger le pays qu’il a volé au rouge ». La charge subversive que cela pouvait représenter à l’époque a-t-elle disparue ? Est-elle désamorcée ?

Non, mais elle a simplement été récupérée par le libéralisme. Les corps nus sont partout aujourd’hui sur nos murs, la libération sexuelle s’est métamorphosée en son avatar marchand, l’hédonisme où le plaisir se paie, l’Amérique a finalement gagné à l’usure la guerre du Vietnam, les hippies sont fatigués ou sont devenus inspecteurs académiques, le Xanax a remplacé le LSD, et l’homosexualité se célèbre sous forme d’une parade annuelle sur un air de techno.

Alors Hair ne serait-elle plus qu’une vieillerie nostalgique, produit et reflet d’une époque ? Si toute oeuvre n’était qu’une lecture de son temps, elle serait alors certainement condamnée à vieillir avec elle. Hair a été plus que cela. Il est indéniable que Hair a marqué profondément la scène artistique et culturelle, et a accompagné des bouleversements profonds de son époque. Mais au delà, quel écho nous en parvient ?

Peut-être celui d’une question lancinante : qu’avons-nous fait de l’utopie de Hair  ? Les utopies réalisées ont tourné au cauchemar, et les contre-utopistes ont fini par avoir la peau de l’imaginaire utopique. « Make love not war » peut faire sourire aujourd’hui. Pourtant est-ce que le charme toujours opérant de Hair ne tiendrait-il pas au fait que l’utopie nous manque ? Est-ce que Hair, par la force de son chant, ne nous recontacterait pas avec ce désir enfoui de vouloir y croire ? De croire en des idées qui n’apporteraient pas des solutions toutes faites, de croire en soi et de croire en l’autre, un autre qui ne se réduirait ni à son quartier ni à sa cité, à sa religion ou à son ethnie. De croire que « l’homme est un chef d’oeuvre ». Peut-être est-ce tout simplement cela, Hair, réapprendre à voir la beauté qui est en chaque chose. Réapprendre à regarder, à ouvrir les yeux. « Our eyes are open, our eyes are open, wide wide wide ! »

Œuvre iconique, Hair se nourrit de multiples influences, littéraires, poétiques, visuelles ou cinématographiques, autant d’éléments qui se mêleront aux morceaux interprétés sur scène. Plus qu’un concert, Hair, le concert proposera une performance scénique qui plongera le spectateur dans un univers quasi psychédélique.

Nicolas Bigards

  • Note d'intention musicale

J’aime l’idée de bosser autour du concept de la contre-culture, de la révolution sexuelle, qui aujourd’hui me parait plutôt régressive, endormie voire réprimée. Hair  ? C’est un chef d’oeuvre de la pop.

Galt, le compositeur de Hair, a été samplé par des figures du hip-hop (Run DMC, Nas, Busta Rhymes etc...). C’est désormais une légende. On le retrouve sur des milliers de skeuds de rap.

Sans Galt MacDermot, il n’y aurait peut être pas de comédie musicale rock aujourd’hui. Il savait mélanger la funk, la folk et des pointes de jazz : un style insolite, merveilleux.

Résultat : Hair traverse le temps ! Succès. Mon coup de coeur c’est Ain’t Got No, repris par l’ultime reine chanteuse de mon coeur Nina Simone, qui est le medley de deux chansons de Hair.

Hair, c’est aussi un film musical de Milos Forman sorti en 1979. Je laisse la parole sur la dimension politique et sociale à mes partenaires. Je me concentre sur la musique qui en dit long déjà.

Nous nous sommes inspirés de la bande son de Broadway pour travailler avec nos musiciens et chanteurs. Quel bonheur de redécouvrir ce répertoire très riche, très érudit !

L’envie de tous me subjugue. Hair n’a pas vieilli. Je vois dans les yeux et dans les voix de tous que l’envie de chanter ici ensemble est vivante, communicative. Le message est toujours le même quand on partage la musique et le chant. On ressent le précieux pouvoir de l’amour et une émotion conductrice.

« Rock and roll never dies », car on parle de liberté ici. Je me rappelle avoir grandi avec Les Misérables, la comédie musicale que mes parents avaient en vinyle à la maison. D’autres ont eu la chance de grandir avec la B.O. de Hair.

Hair n’est pas qu’une histoire de hippies.

Quand tu passes l’épreuve du temps, c’est que ça marche, et que la musique est bonne !

Béatrice Demi Mondaine

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Hair

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment