Dracula, l'amour plus fort que la mort

Palais des Sports - Dôme de Paris , Paris

Du 30 septembre au 31 décembre 2011

MUSIQUE & DANSE

Après Le Roi Soleil et Cléopâtre, Kamel Ouali revisite le mythe du comte Dracula. Sur des chansons originales, le spectacle met en avant l'histoire de l'amour impossible de Dracula, tiraillé entre passion et raison.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 31 décembre 2011

 

Dracula, l'amour plus fort que la mort

Mise en scène

Kamel Ouali

Avec

Lola Cès

,

Grégory Deck

,

Anaïs Delva

,

Nathalie Fauquette

,

Ginie Line

,

Julien Loko

,

Aymeric Ribot

,

Florent Torres

,

Golan Yosef

  • Un vampire troublant mais attachant

Après Le Roi Soleil et Cléopâtre, Kamel Ouali revisite le mythe du comte Dracula pour en faire le personnage principal de son nouveau spectacle musical. Sur des chansons originales, le spectacle met en avant l’histoire de l’amour impossible de Dracula, en quête d’un idéal, tiraillé entre passion et raison.

Tout en s’appuyant sur la personnalité complexe du héros de Bram Stoker, à la fois énigmatique et mélancolique, Kamel Ouali présente dans ce spectacle un vampire troublant mais attachant, au destin solitaire, brave et sensible, loin d’une créature terrible et sanguinaire. La troupe de chanteurs, comédiens et danseurs évolue dans un univers onirique, tantôt obscur, tantôt ludique.

Kamel Ouali promet de rester fidèle à sa conception du grand spectacle musical et d’innover par un travail sur les images et les lumières encore jamais proposé à ce jour, pour surprendre, et même renouveler le genre.

  • Note d'intention

Mon intention dans ce spectacle musical, inspiré librement du roman de Bram Stoker, est d’évoquer l’histoire d’amour impossible entre Dracula, le prince des ténèbres, et Mina avec beaucoup d’émotion et de subtilité, et non de tomber dans le mythe sanguinolent. Développer la confusion des sentiments des personnages, déchirés entre raison et passion, et revisiter l’image du vampire en lui ôtant tout caractère repoussant, car loin du monstre qu’il pouvait être parfois, Dracula était aussi un homme magnifique, d’une beauté terrifiante et d’une intelligence remarquable.

De son magnétisme envoûtant naît donc une passion dévorante, charnelle et interdite entre lui et Mina. J’aimerais, dans leurs étreintes, les faire tournoyer dans la danse et montrer, comment, chacun de leurs effleurements provoque un désir grandissant. Unir leurs âmes et leurs cœurs dans une jouissance presque palpable. Dracula doit apparaître comme un homme à la fois sensible et énigmatique à qui son destin échappe. D’ailleurs, pour accentuer son côté insondable, aucune de ses apparitions et disparitions ne seront réalistes. L’idée est d’humaniser ce vampire en le rendant très séduisant.

Dans le traitement, je souhaiterais faire une fusion de réminiscences baroques et d’éléments très modernes à la fois, et observer dans les costumes, les décors et le travail des images, des possibilités encore jamais exploitées dans ce genre de spectacle comme la 3D relief. Mon but est d’emmener le public dans un univers tantôt ludique, tantôt obscur, tantôt onirique, où l’impact visuel tiendra une place essentielle. Dracula sera un spectacle poétique, profond et divertissant pouvant s’adresser à toute la famille. Mon désir est avant tout de surprendre et de renouveler le genre.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Dracula, l'amour plus fort que la mort

0 Note

2 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Sylvie S. (1 avis) 03 février 2011

RE: Dracula, l'amour plus fort que la mort Il ne s'agit pas du tout du même spectacle. Le Dracula de Pelletier était porteur de bien des messages sur ce qu'est l'être humain et sur ce qu'est notre société;de plus avec des voix extraordinaires. Le Dracula français est une niaiserie vide de sens juste faite pour faire fantasmer les mecs qui aiment les poupées barbie qui se trémoussent avec des seins siliconnés!!!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Andree Y. (1 avis) 23 octobre 2010

Dracula, l'amour plus fort que la mort Le spectacle de Kamel Ouali ne sera à l'affiche que l'année prochaine mais il y a deux ou trois ans je suis allée à Lyon voire la comédie musicale "Dracula, entre l'amour et la mort" mise en scène et interprété par Bruno Pelletier, l'inoubliale Gringoire dans la comédie musical "Notre Dame de Paris". Je pense qu'il s'agissera certainement du même spectacle mais avec la touche de Kamel Ouali. D'ailleurs mon comité d'établissement propose déjà des places et j'ai fait ma réservation. Donc rendez-vous l'année prochaine pour la comparaison de la version canadienne et la version française.
0
0

Spectacles consultés récemment