Compromis

Théâtre des Nouveautés , Paris

Du 18 janvier au 19 mai 2019
Durée : 1h30

COMEDIE & BOULEVARD

,

Sélection Comédie

,

Sélection Evénement

,

Tête d'affiche

Une comédie à la fois drôle et mordante interprétée par deux grands comédiens (Arditi et Leeb) qui s’affrontent dans un duo-duel réjouissant !
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 48 €

Prix tous frais inclus


 

Photos & vidéos

Compromis

De

Philippe Claudel

Mise en scène

Bernard Murat

Avec

Pierre Arditi

,

Michel Leeb

Deux amis de trente ans dans un appartement vide. L’un, (Pierre Arditi) est un comédien médiocre, l’autre (Michel Leeb) un dramaturge raté. Le premier vend son appartement et a demandé au second d’être présent lors de la signature du compromis, pour rassurer l’acheteur. Car s’il écrit de très mauvaises pièces, il a tout de même un visage rassurant. C’est sa grande qualité.

On attend l’acheteur. D’ailleurs, acheteur ou pigeon ? En l’attendant on parle. On se flatte. On se caresse. On se moque. On se taquine. Cela glisse peu à peu. On se blesse en se lançant à la face ce que l’on retient depuis longtemps. Et l’acheteur finit par arriver, qui va assister à un règlement de comptes, farcesque mais sans concession, entre les deux amis. Va-t-il en demeurer le spectateur, en devenir l’arbitre ou en être au final la seule victime ?

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Compromis

20 Notes

20 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(11)

Très bon


(2)

Bon


(5)

Pas mal


(1)

Peut mieux faire


(1)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Corinne T. (1 avis) 26 janvier 2019

Mention spéciale à ce Monsieur Duval digne de J Villeret dans Dîner de cons Merci Messieurs
1
0
1
2
3
4
5
Par

Rosine B. (1 avis) 25 janvier 2019

excellent spectacle Pierre Arditi et Michel Leeb s'en sont donnés à coeur joie dans ce duel de mots et m'ont donné beaucoup de plaisir aussi . Sans oublier Stéphane Pézerat qui assumait très bien son rôle et ne dénotait pas à côté des 2 grands plus connus .
1
0
1
2
3
4
5
Par

Frederic B. (1 avis) 20 janvier 2019

compromis Salle comble. Le rideau se lève sur deux vieux artistes sur le retour, échangeant des poncifs lénifiants sur les lendemains qui chantent, le vécu, l’amitié. Trente minutes de dualogues faisant naître parfois un sourire au visage du public. Apparait le dindon, la victime, l’auguste. Et la pièce décolle subitement, en un rythme effréné. Les coups d’aiguille bien ajustés de Stéphane Pezerat permettent aux deux tôliers Pierre Arditi et Michel Leeb de lâcher leur art de la scène. Le jeune comédien est un catalyseur d’intrigue. Cette fois le public rit franchement, parfois jaune au propos d’humour noir du texte. Des envolées lyriques aux petites phrases assassines, des vieilles rancœurs à la plus vile mesquinerie, les deux crocodiles s’écharpent avec bonheur sur le dos de leur cible innocente. Innocente ? Pas le moins du monde. Duval est coupable. Coupable de sublimer une histoire, coupable d’être à cette place, entre les deux. Ou plutôt responsable. Responsable d’être entre les deux, responsable de cette belle montée en neige de ces deux œufs pondus de la veille. Ou l’avant-veille. Un jeune comédien a pensé un jour « A nous deux, Paris ! ». Ce soir, en quittant le théâtre, il m’a semblé entendre le pavé parisien murmurer « A nous deux, Pezerat… »
1
0
1
2
3
4
5
Par

Georges C. (1 avis) 19 janvier 2019

Le compromis On rit on sourit beaucoup.Très enlevé.Jeu parfait.
1
0
1
2
3
4
5
Par

Guittat Y. (1 avis) 17 février 2019

Oui … Mais ! Super performance de deux… Pardon trois grands acteurs… Dommage que lorsque l'on réserve on ne puisse pas avoir accès au plan de la salle pour choisir sa place !!!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Vincent L. (1 avis) 08 février 2019

Plat et pas drôle Beaucoup de pub à la télé grâce à la notoriété d’Arditi et de Leeb mais je n’ai pas ri une seule fois - et pourtant je suis bon public ! L’intrigue est aguichante mais l’humour est forcé et convenu, ils déroulent leur texte sans conviction... heureusement, Pezenat (même pas cité au casting !!!!) sauve la mise, lui joue très bien le rôle de Duval en dindon de la farce. Très frustré d.avoir payé trois places Carré d.Or pour ce navet et de n’avoir même pas pu profiter des places réservées car nous sommes arrivés en retard... on a donc eu droit aux strapontins pour 70€ la place ! Messieurs Arditi et Leeb, vous êtes en phase de recyclage ou quoi ??
0
0
1
2
3
4
5
Par

Annie C. (1 avis) 08 février 2019

le compromis la première partie est un peu longue.Pourquoi situer la pièce en 1981?Tout ce qui est dit sur Mitterand et Giscard même dans la bouche d'Aridité est très lourd et sans intérêt.Le reste est très bon avec trois acteurs qui jouent tous 3 très bien. Une bonne soirée.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Liane D. (1 avis) 07 février 2019

LE COMPROMIS EXCELLENTE PRESTATION DE STEPHANE PEZERAT.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Chantal B. (3 avis) 03 février 2019

Un très bon moment de théâtre avec ces deux phénomènes résultat imparables. Félicitations également à Stéphane Pezerat
0
0
1
2
3
4
5
Par

Séverine C. (1 avis) 02 février 2019

Très bien joué La pièce est un peu longue à démarré mais après quel jeu d’acteurs sans oublier Stéphane Pezerat qui nous a fait beaucoup rire. Il est excellent avec ces deux grands comédiens. Nous avons passé une excellente soirée
0
0
+ d'avis

Spectacles consultés récemment