Cie 14:20 - Vibrations version scène

1
2
3
4
5

Chaillot - Théâtre national de la Danse , Paris

Du 14 au 17 février 2012
Durée : 1 heure

JEUNE PUBLIC

,

Coups de coeur

En créant un univers à la croisée de la danse, du théâtre d'ombre et du cirque, la Cie 14 :20 met le public dans un état second. Comme par magie... A voir en famille à partir de 8 ans.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 17 février 2012

 

Cie 14:20 - Vibrations version scène

De

Clément Debailleul

,

Raphaël Navarro

Mise en scène

Clément Debailleul

,

Raphaël Navarro

Avec

François Chat

,

Kim Huynh

,

Etienne Saglio

,

Fatou Traoré

A voir en famille à partir de 8 ans.

En créant un univers à la croisée de la danse, du théâtre d'ombre et du cirque, la Cie 14 :20 met le public dans un état second. Comme par magie...

La Cie 14 :20 est l’initiatrice d’un nouveau mouvement artistique : « La Magie Nouvelle ». Vibrations, spectacle marquant de ce nouveau courant, propose de découvrir ce langage singulier où le détournement du réel est pensé comme un enjeu artistique, où le corps n’est plus contraint par la réalité. À la recherche du « sentiment magique », le spectacle est un moment suspendu, volé à l’agitation du monde, un parcours magique et onirique qui convoque la danse, le théâtre d’objets, ainsi que les arts du cirque.

Les corps se meuvent souples, affranchis des lois de la gravité. Le mouvement, la réalité physique sont bouleversés par la magie. Les acteurs entrent en état d’apesanteur, se dédoublent, le mouvement imprime sa trace immatérielle dans l’espace. Des balles blanches dansent à un rythme anormalement lent et ne connaissent pas le sol. Des ombres susceptibles de jouer les ectoplasmes, entre contrejours et silhouettes, deviennent l’écho des gestes, la trace du temps…

La gravité changeante donne une nouvelle nature aux objets, déplace leur manipulation dans un temps plastique. Un monde en apesanteur où la musique vous accompagne dans ces espaces indéfinis entre veille et sommeil. Tous les acteurs prêtent leur corps à l’unique personnage métaphorique de la dramaturgie, tantôt homme, tantôt femme, sans cesse en transformation. Chacun incarne une étape de ce parcours onirique, un état de cette métamorphose : leurs danses s’unissent par évocation, dans les traces d’un récit intérieur. Vibrations modifie la gravité des corps et tandis que le temps se suspend, l’absence devient présence, l’invisible se manifeste.

Distribution en alternance.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Cie 14:20 - Vibrations version scène

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment