Cabaret organic n°2

Paris 11e
le 12 octobre 2006
1h15

Cabaret organic n°2

Poésie du rire, humour décalé et absurde aux frontières du clown… Des spectacles courts pour une sortie en famille, et en rires.

Poésie du rire, humour décalé et absurde aux frontières du clown… Des spectacles courts pour une sortie en famille, et en rires.

Je vais voir ailleurs parce que j’y suis
Virlo veut être une femme. Chaque grand voyage commence par une désorientation. Alice tombe dans un terrier de lapin, change de taille et traverse le miroir avant d’entrer au pays des merveilles. Il en est de même pour Virlo qui chausse des hauts talons même si elle a le mal des hauteurs, se blesse en public parce qu’« il faut souffrir pour être belle » ! Et pourquoi   Parce qu’« on ne naît pas femme, on le devient ». Alors comme Alice elle accepte d’aller voir ailleurs si elle y est…

Solo avec Virginie Dupressoir, écrit et mis en scène par Sophie Gazel - 30 minutes
Par En compagnie des Albatros.

L’Aspirateur
Pour Gigi Lamorose, la vie est injuste. Alors qu’elle est en plein drame existentiel autour d’un paquet de chips, la magie opère. Ce n’est pas une citrouille qui va métamorphoser le cours de sa vie, mais un aspirateur…

Solo de et avec Laetitia Deckert - 15 minutes
Par la Compagnie des Extra-Paulettes.

Les carottes sont cuites
Colette Gomette vient d'on ne sait quelle planète. Tombée du ciel, elle atterrit là par hasard. Poussée par une jubilatoire curiosité, elle tâte, goûte, se cogne, rit, renifle, tressaute, bondit, rebondit, re-rebondit, virevolte, mâchouille, croustille... Elle découvre le monde ! Un monde dans lequel elle aimerait se fondre avec délice mais qui se révèle complexe, codé, carré. Toute novice et naïve qu'elle est, elle trace son chemin, bouscule les règles, refuse l'exiguïté du cadre établi. L'air de rien, elle nous renvoie à notre propre mode de vie en société et par son innocente intuition, nous met face à quelques unes de nos incohérences.

De et avec Hélène Gustin
Durée : 10 min

La lettre
Affublé d'un étrange objet lumineux lui servant d'éclairage, Zoldeg Tubul cherche un coin tranquille pour lire sa lettre. Loin d'être de tout repos, la lecture se transforme rapidement en un cache-cache d'ombres et de lumières où la lettre disparaît, réapparaît, comme si certaines nouvelles feraient mieux de rester lettre morte.

Solo clownesque Zoldeg Tubul, de et par Frédéric Combe
20 minutes

Haut de page

Vous avez vu ce spectacle ? Quel est votre avis ?

Note

Excellent

Très bon

Bon

Pas mal

Peut mieux faire

Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de modération

Informations pratiques

Boutonnière

25, rue Popincourt 75011 Paris

Bar Bastille Lieu intimiste Restaurant
  • Métro : Voltaire à 244 m
  • Bus : Voltaire - Léon Blum à 152 m
Calcul d'itinéraires avec Apple Plan et Google Maps

Plan d’accès

Boutonnière
25, rue Popincourt 75011 Paris
Spectacle terminé depuis le jeudi 12 octobre 2006

Pourraient aussi vous intéresser

Partenaire
- 14%
La fée des chaussettes

Théâtre du Marais

- 42%
Le Bossu de Notre Dame

Gaîté Montparnasse

Cyrano de Bergerac

Théâtre le Ranelagh

- 46%
Les Trois brigands

Le Funambule Montmartre

Spectacle terminé depuis le jeudi 12 octobre 2006