Actuellement à l’affiche : Tristan Lopin

Tristan Lopin - Dépendance affective

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre du Marais Paris | du 22 juin 2017 au 05 janvier 2018 | Durée : 1 heure
HUMOUR & CAFE THEATRE, A ne pas manquer, Coups de coeur, One (wo)man show
RESERVER

À partir de 22,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Tristan Lopin - Dépendance affective

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre du Marais Paris | du 20 janvier au 29 avril 2017 | Durée : 1 heure
HUMOUR & CAFE THEATRE, A ne pas manquer, Coups de coeur, One (wo)man show

Spectacle terminé depuis le 29 avril 2017

 

Tristan Lopin

Le 20 Mai 1987, Tristan Lopin voit le jour. Il grandit à Paris et n’a comme expérience exotique qu’un bref détour par le 93 à Noisy le Grand où il vit 6 ans. Bref autant dire que nous avons affaire à un vrai parisien, pure souche.

Le cinéma passionne Tristan qui très vite rêve de devenir réalisateur… Il s’imagine réaliser de grands drames et tirer la larme du spectateur. Après 1 année en Langues Etrangères Appliquées pour rassurer ses parents, Tristan intègre l’ESRA, école de cinéma pour y apprendre le métier de réalisateur.

Il y réalise 2 courts métrages et part faire sa 4ème année d’études à New York. Il commence à travailler dans le milieu du 7ème Art comme costumier et accessoiriste. On connaît l’amour que voue Tristan au tissu, Fashion Victim de naissance, ces métiers lui vont comme un gant. Il a l’impression d’être dans “Le Diable s’habille en Prada” ou “Sex in the City”…

De retour à Paris, il se fait remarquer pour son talent de conteur ; la vie de tous les jours est une source intarissable pour son imagination débordante : en roi des potins, en bon ami, les tribulations amoureuses de ses proches et les siennes l’inspirent. Il commence à écrire des chroniques sur les relations amoureuses et est même publié !

C’est lors d’un tournage de court métrage avec Bérengère Krief qu’il va imaginer sa vie sur les planches… Elle lui trouve un talent de comédien indéniable et lui conseille de faire de la scène. Etre sous le feu des projecteurs : Tristan ne se l’imaginait pas forcément…

Tristan s’inscrit alors à l’Ecole du One Man Show où il va suivre des cours pendant 2 ans, il y fera la rencontre de Yoann Chabaud qui est son professeur et qui s’avère également être le metteur en scène de Bérengère Krief…

Alors qu’il présente son fameux sketch du Nutella, il pique l’intérêt de Yoann Chabaud qui va lui donner un impératif : 6 mois pour présenter un spectacle.

Le 8 Janvier 2015, il commence à jouer au Théâtre le Bout en programmation régulière puis à la Comédie des 3 Bornes. Très vite Tristan Lopin affiche complet, le bouche à oreille fonctionne et surtout il s’est découvert une nouvelle passion et réalise de petites pastilles humoristiques sur internet. Il se rend compte que si son spectacle lui permet d’être entièrement scéniquement épanoui, il manque une corde à son arc : il y a beaucoup de sujets dont il voudrait parler, des sujets plus touchy, plus sociétaux (la société de consommation, la Manif pour tous…).

Les vidéos sont l’outil parfait pour s’exprimer et internet la tribune idéale pour tous ces sujets qui le targuent. En tant que “control freak” Tristan y voit aussi le moyen d’être chaque maillon de la chaîne : il écrit, il joue, il réalise, il monte, il s’impose ses délais, communique à sa façon… et renoue par la même à sa première passion qui était l’image.

Avis du public : Tristan Lopin

0 Avis

0 commentaire(s)

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire