Sylviane Fortuny

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Le chat n’a que faire des souris mortes

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Gennevilliers (T2G) Gennevilliers | du 24 au 26 mai 2018 | Durée : 1 heure
JEUNE PUBLIC, Familial
RESERVER

À partir de 10 €

 

Anciennement à l’affiche

Sœur, je ne sais pas quoi frère

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Scène Watteau Nogent-sur-Marne | le 12 avril 2016 | Durée : 1 heure
JEUNE PUBLIC, Ados, Primaire

Spectacle terminé depuis le 12 avril 2016

 

Sylviane Fortuny

Elle découvre le Théâtre destiné aux enfants en 1986, au Théâtre de Sartrouville (Heyoka) avec Kim Vinter et Bernard Sultan, pour lesquels elle travaille d’abord comme manipulatrice de marionnettes, puis comme comédienne. En 1994, elle rencontre Philippe Dorin avec lequel elle invente des ateliers d’écriture où les arts plastiques tiennent une très large place. Ensemble, ils créent la Compagnie Pour Ainsi Dire dont elle devient la metteure en scène et dont elle conçoit la scénographie des spectacles.

Elle réalise également d’autres mises en scène à la demande d’autres compagnies.

  • Mises en scène

L'hiver quatre chiens mordent mes pieds et mes mains - Molière 2008 du spectacle Jeune public.
Point à la ligne
, 2006
Ils se marièrent et eurent beaucoup de Philippe Dorin, 2004/05
L’envolé de Joëlle Rouland, 2004
Emile et Angèle - correspondance de Françoise Pillet et Joël da Silva, 2002
Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu de Philippe Dorin, 2001
En attendant le petit Poucet de Philippe Dorin, 1999

  • Comédienne manipulatrice

La reine contrefaite, Création Compagnie de l’Olifant, 1997/98
Les aventures africaines de Kouli et Bali, Création Compagnie Le Château de Fable, 1996/97
Elle participe à toutes les créations de la Compagnie ANEMOS (Kim VINTER, Bernard SULTAN), compagnie attachée au Théâtre de Sartrouville (Heyoka), d’abord comme manipulatrice de marionnettes, puis comme comédienne, 1987/1993
Fantaisies et bagatelles, Création Théâtre sans toit, 1996 (Collaboration à la fabrication des marionnettes)

Elle invente, avec Philippe Dorin, de nouvelles formes de travail avec les enfants autour de l’écriture et des arts plastiques, à partir de boulettes de papier, d’encre bleue, et de petits cailloux blancs, 1994

Avis du public : Sylviane Fortuny

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS