Savinien de Cyrano de Bergerac

1
2
3
4
5



+ d’infos

Actuellement à l’affiche : Savinien de Cyrano de Bergerac

La mort (d')Agrippine jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Dejazet Paris | du 13 mars au 20 avril 2019 | Durée : 1h40
CLASSIQUE
RESERVER

À partir de 26,50 € au lieu de 35,50 €

 

Anciennement à l’affiche

L'autre monde ou les états et empires de la Lune

1
2
3
4
5
  • 5 avis
Athénée Théâtre Louis-Jouvet Paris | du 23 mai au 08 juin 2013 | Durée : 1h45
CLASSIQUE, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 08 juin 2013

 

Savinien de Cyrano de Bergerac

Auteur d'une oeuvre novatrice mais largement méconnue qui l'inscrit dans le courant « libertin » de la première moitié du XVIIe siècle, Hercule Savinien de Cyrano de Bergerac est évidemment surtout connu aujourd'hui pour être le personnage héroïque d’Edmond Rostand, qui, tout en reprenant, certes, quelques éléments de la biographie du poète, s’en écarte toutefois la plupart du temps.

Savinien de Cyrano (il n’ajoutera que plus tard la particule « de Bergerac », sans d’ailleurs aucune référence à la ville gasconne !), nait le 6 Mars 1619 à Paris. Il grandit à Saint-Forget (au sud-ouest de Paris), puis étudie au collège de Beauvais (dont le principal, Jean Grangier, lui inspirera le personnage de sa comédie Le Pédant joué). En 1638, il s'engage dans le régiment des Gardes du Roi, compagnie comptant de nombreux Gascons, et se bat pendant la guerre de Trente ans. Il est blessé au siège de Mouzon en 1639, et à celui d'Arras en 1640. Cette dernière blessure met fin à sa carrière militaire. A partir de 1641, sa vie change. S'il ne perd pas le goût des armes, il s'engage dans la carrière littéraire. Il est proche de Chapelle, qui le présente à Gassendi. Cyrano est fasciné par la pensée rationaliste et pragmatique de l'astronome, physicien et mathématicien français.

Il est l’auteur d’une seule comédie, Le Pédant joué (1646), d’une seule tragédie, La Mort d’Agrippine (1653) et d’un seul roman (d’anticipation), Les États et Empires de la Lune et du Soleil (1657-1662).

Le Pédant joué et La mort d'Agrippine suscitent, à leur sortie, le scandale ; les chroniqueurs de l'époque parlent de leur auteur comme « d'un fou nommé Cyrano », on lui reproche son esprit libertaire et son athéisme. Il meurt en 1655 à Sannois, victime de la chute d'une poutre de bois, à trente-six ans, sans que l’on n’ait jamais su s’il s’agissait d’un accident ou d’un attentat.

Les écrits de Cyrano de Bergerac, où éclatent sans cesse, dans un style somptueux, l'imagination, l'extraordinaire curiosité intellectuelle et l'originalité de la pensée, placent le vrai Cyrano, loin des clichés associés au dix-septième siècle « classique » de Corneille, Racine, Boileau ou Louis XIV, à la jonction de la Renaissance (l'humanisme, le combat contre les tyrannies, l'influence des écrits de l'Antiquité ...) et des Lumières (l'intérêt pour la science, la remise en cause des dogmes de l'Eglise, des institutions politiques, des normes sociales...).

En littérature, Cyrano de Bergerac s’est essayé à tous les genres, et apporte, à chaque fois, un ton qui n’est qu’à lui. Il réinvente la comédie en prose avec Le Pédant joué (dont Molière s’est plus qu’inspiré dans Les Fourberies de Scapin), il réinvente le roman utopique avec Les États et Empires de la Lune et du Soleil … Le vrai Cyrano est un génie rebelle. Génie, par l'envergure de ses idées, la richesse de sa pensée ; rebelle, parce que Cyrano écrivait toujours contre. Contre les Dogmes, les idées reçues. Mais au lieu de proposer une vision utopique et alternative à une société imparfaite, il offre un questionnement permanent, une quête intellectuelle, qui semble toujours sans réponse. Et cela, par une écriture hallucinante de force et d’audace. Ainsi, héritier de La Boétie, Rabelais, Montaigne, et précurseur de Voltaire, Diderot, Beaumarchais, Cyrano est le libre-penseur par excellence. Et un très grand poète.

Daniel Mesguich

Avis du public : Savinien de Cyrano de Bergerac

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS