Patrick Chamoiseau

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre jusqu'à 25% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de l'Opprimé Paris | du 29 novembre au 03 décembre 2017 | Durée : 1h30
CONTEMPORAIN, Poésie
RESERVER

À partir de 13,50 €

Un dimanche au cachot jusqu'à 28% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Quartiers d'Ivry Ivry-sur-Seine | du 25 au 31 mai 2018 | Durée : 1 heure
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 12 €

 

Anciennement à l’affiche

La voix est libre 2013 - Jazz nomades

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Bouffes du Nord Paris | du 28 au 30 mai 2013
MUSIQUE & DANSE, Coups de coeur

Spectacle terminé depuis le 30 mai 2013

 

Patrick Chamoiseau

Patrick Chamoiseau est né à Fort-de-France (Martinique).

Lorsqu’il obtient le Prix Goncourt en 1992 avec Texaco, il a déjà publié Chronique des sept misères, Solibo Magnifique, Au temps de l’Antan, Antan d’enfance, Lettres créoles avec Raphaël Confiant, et Eloge de la créolité avec J. Bernabé et R. Confiant. Depuis, il a écrit Ecrire la parole la nuit, Chemin d’école, et Ecrire en pays dominé.
Ecrivain, Marqueur de Paroles, et finalement Guerrier, Patrick Chamoiseau interroge les exigences contemporaines des littératures désormais confrontées aux nouvelles formes de domination et à la présence du Total-monde dans nos imaginaires.

« Il fallait tenter de retrouver dans l’esclavage ce que justement l’esclavage s’appliquait à nier : l’ultime vouloir humain. Celui qui surgit bien au-delà du désespoir, bien en deçà de l’épuisement. La délicate bulle d’oxygène qui concède, même de manière infime, l’invention d’un futur.
Cette relique existe toujours mais n’est jamais donnée.
Il faut s’exercer sinon le regard mais le coeur, la mémoire des chairs, la mémoire des os, la mémoire obscure qui imprègne toute l’espèce humaine après chaque génocide. Après chaque crime.
C’est sur cette scène impossible que Greg Germain va se situer : un magma d’ombres, de présences indéchiffrables, de silences et d’oublis douloureux. Non pour jouer, raconter ou parler, mais pour remonter vers sa propre mémoire - notre mémoire - tout au long de chacun de ses os.
Alors, comme moi , serrez le cercle autour de lui. Elevez les flambeaux devant son marronnage. »

Amitiés créoles, Patrick Chamoiseau

Avis du public : Patrick Chamoiseau

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS