Marie-Louise Bischofberger

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Au Café Maupassant jusqu'à 21% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Poche-Montparnasse Paris | du 22 novembre 2019 au 12 janvier 2020 | Durée : 1h20
CLASSIQUE
RESERVER

À partir de 26,50 € au lieu de 33,50 €

Yvonne, princesse de Bourgogne

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Garnier Paris | du 26 février au 08 mars 2020 | Durée : 2h35 avec 1 entracte
MUSIQUE & DANSE, Opéra
RESERVER

À partir de 136,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Sonate d'automne

1
2
3
4
5
  • 2 avis
Théâtre de l'Œuvre Paris | du 26 novembre 2013 au 24 janvier 2014
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 24 janvier 2014

 

Marie-Louise Bischofberger

Née à Winterthur près de Zurich en Suisse, Marie-Louise Bischofberger suit des études de littérature espagnole, de psychologie-anthropologie et de critique littéraire. Elle collabore à plusieurs journaux suisses.

En 1992, elle suit des cours de théâtre à l’Ecole Florent à Paris, puis en 1995 avec Edith Clever à la Schaubühne de Berlin, tout en écrivant et jouant ses propres pièces. En 1996, elle suit les cours de l’atelier de théâtre de Blanche Salant et Paul Weaver à Paris.

Comme metteur en scène
En 1997, elle écrit et met en scène Juana la Loca (Jeanne la Folle) présentée à la MC93 Bobigny ; en 2000, elle crée Au But de Thomas Bernhard au Théâtre de Vidy-Lausanne et à la MC93 Bobigny, en 2001 La Fin de l’amour de Christine Angot à la Ménagerie de Verre à Paris ; en 2002, Visites de Jon Fosse au Festival d'Avignon puis aux Bouffes du Nord. Lors de la saison 2001-2002, elle anime l’atelier théâtral avec vingt-deux élèves du lycée Louise Michel de Bobigny sur le thème des Mille et une nuits. En 2006, elle monte Le Viol de Lucrèce de Shakespeare. 2012 Sonate d'automne de Ingmar Bergman, m.e.s Marie-Louise Bischofberger

Comme conseillère dramaturgique
Elle a travaillé, à partir de 1989, avec Luc Bondy pour les créations suivantes : en 1990 Don Giovanni de Mozart (Theater an der Wien, Autriche) ; en 1992 Coeur final de Botho Strauss (Schaubühne, Berlin), Salomé de Richard Strauss (Festival de Salzburg) ; en 1993 John Gabriel Borckman d’Ibsen (Théâtre de Lausanne et Odéon-Théâtre de l’Europe, Paris), La ronde opéra d’après Arthur Schnitzler ; en 1994 L’équilibre de Botho Strauss, L’heure où nous ne savions rien l’un de l’autre de Peter Handke (Schaubühne, Berlin) ; en 1995 Les noces de Figaro de Mozart (Festival de Salzbourg) ; en 1996 L’illusioniste et Faisons un rêve de Sacha Guitry (Schaubühne, Berlin), Don Carlos de Verdi (Théâtre du Châtelet, Paris), en 1997 Jouer avec le feu de Strindberg (Théâtre Vidy-Lausanne et Bouffes du Nord, Paris). En 2003/04 La pièce espagnole de Yasmina Reza et en 2004/05 le livret de Mademoiselle Julie, opéra de Philippe Boesmans et fait les reprises avec changements de distribution des deux spectacles, en tournée.

Comme auteur
Elle adapte en 1999 Figaro divorce d’Ödon von Horvàth, mise en scène de Luc Bondy. Elle cosigne le livret de Conte d’hiver, opéra de Philippe Boesmans d’après Shakespeare, mise en scène de Luc Bondy et le livret de Mademoiselle Julie, livret pour Philippe Boemans.

Avis du public : Marie-Louise Bischofberger

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS