Prochainement à l’affiche

Lidija et Sanja Bizjak - Le Songe de Cléopâtre

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Montigny-le-Bretonneux | le 04 avril 2023 | Durée : 1 heure
MUSIQUE & DANSE, Musique classique
RESERVER

À partir de 13,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Lidija et Sanja Bizjak - Somewhere

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Montigny-le-Bretonneux | le 14 février 2023 | Durée : 1h30
MUSIQUE & DANSE, Musique classique, Concert, Jazz, blues & gospel

Spectacle terminé depuis le 14 février 2023

 

Lidija Bizjak

  • Formation

Née en 1976 à Belgrade, Lidija Bizjak commence ses études de piano avec Zlata Males et remporte alors de nombreux prix pour les jeunes. En 1995, elle entre dans la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire de Paris où elle obtient le Premier prix de piano et de musique de chambre dans la classe de Maurice Bourgue. Elle y poursuit le cycle de perfectionnement de piano et de musique de chambre. Elle a travaillé également avec Ferenc Rados, Murray Perahia, Léon Fleisher, Arie Vardi et a été boursière de la Fondation Natexis de 2001 à 2004.

  • Scène et concours

Lauréate du Concours International de piano de Dublin en 2000, Lidija Bizjak fait partie avec le hautboïste Alexeï Ogrintchouk, de la tournée Rising stars en 2000/01 qui l’amène à se produire dans des salles prestigieuses telles que Carnegie Hall, Wigmore Hall, Musikverein, Concertgebouw, Cité de la musique, Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, à Athènes, Köln et Birmingham.

Elle se voit également décerner le prix Ravel à Saint Jean de Luz et remporte à deux reprises le concours Avant scène au Conservatoire de Paris. En 2002, en tant que lauréate soliste, elle joue le Concerto pour la main gauche de Ravel à la Cité de la musique et le 2e concerto de Chopin au Festival de Laon, puis en 2004, en duo de pianos avec sa soeur Sanja, le concerto de Mozart.

Lidija Bizjak se produit en tant que soliste, en musique et avec orchestre (Orchestre du Capitole de Toulouse, Orchestre de Picardie, RTE-Irlande, Philharmonie de Belgrade…) en France, à travers l’Europe et en Amérique du Nord. Elle a participé aux festivals de la Roque d’Anthéron, Lockenhaus, Colmar, Périgord Noir, Laon, Auvers-sur-Oise, Nohant, Lisztomania à Châteauroux, Cassis, Juventus à Cambrai, Midem-Classic à Cannes, Martinù à Prague, Open Chamber Music à Prussia Cove, Charlottesville (USA)…

En 2008 elle fait un duo de pianos avec sa soeur Sanja Bizjak au Festival Classiques d'avenir.

  • Presse

« Son Schumann est fiévreux, emporté, et son Schubert se partage comme chez les plus grands entre l'hésitant et le décidé, dans la juste proportion. Entre le symphonique et le purement pianistique. Entre le beau et l'âpre. Aucun effet, aucune facilité. Que de la musique. Et quelle ! » (Jacques Drillon, Nouvel observateur)

« Le piano de Lidija Bizjak sonne avec une plénitude royale, sans dureté, avec une longueur de sonorité qui dit assez combien cette jeune artiste est attentive à ne pas aller contre son instrument, et plus encore combien elle en est amoureuse au moins autant que de la musique qu'elle joue… » (Alain Lompech, Diapason)

  • Divers

Elle a enregistré pour ARTE, Mezzo, FR 3, RTE (Irlande), Radiotélévision Serbe, France musique, Radio Classique, Radio Prague, SWR Stuttgart…

Son premier disque a paru en 2006 chez Lyrinx avec des sonates de Schubert et Schumann et vient de recevoir le Diapason d’or découverte.

Avis du public : Lidija Bizjak

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS