Actuellement à l’affiche : Jules Laforgue

Les classiques de la huchette jusqu'à 20% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Huchette Paris | du 10 septembre au 26 novembre 2018 | Durée : 1h15
CLASSIQUE, Lecture
RESERVER

À partir de 18 € au lieu de 22,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Hamlet (ou les suites de la piété filiale)

1
2
3
4
5
  • 0 avis
La Loge Paris | du 21 au 30 décembre 2009 | Durée : 60 minutes
CLASSIQUE

Spectacle terminé depuis le 30 décembre 2009

 

Jules Laforgue

1860 – 1887

Né à Montevideo (comme Lautréamont et Supervielle…)

Il fait ses études à Tarbes, puis à 16 ans, à Paris ( au lycée Condorcet) : il fréquente assidûment la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

« Ah ! Que ne suis-je un simple clerc à Paris, montagne Sainte Geneviève où fleurit en ce moment une école de néo-alexandrins »

Il fréquente les « soirées des Hydropates » où il se lie à de jeunes poètes, chansonniers, comédiens et publie ses premiers poèmes ainsi que des essais sur les grands peintres.

Encouragé par Paul Bourget et Charles Ephrussi, il réussit à vaincre une timidité maladive pour obtenir le poste de lecteur de l’Impératrice d’Allemagne, Augusta, et se rend à Baden-Baden et Berlin.

Il se lie d’amitié avec un jeune compositeur et violoniste, Eugène Ysaye.

Il fait alors des croquis, écrit des notes, des articles pour la Gazette des Beaux-Arts et compose ses premières Complaintes (1884), suivi de l’Imitation de Notre Dame La Lune et de plusieurs des Moralités Légendaires dont fera partie Hamlet.

Rédactions chaotiques, travail remanié, en coups de tête, ébauches…

« La destiné d’un artiste est de s’enthousiasmer et se dégoûter d’idéaux successifs »

Viennent des commentaires plutôt réticents sur les libertés prises par Laforgue en matière de poésie, mais aussi de sympathiques témoignages de Mallarmé, Huysmans, H. de Regnier, le peintre Seurat..

En 1886, Jules Laforgue visite Elseneur et son intérêt pour Shakespeare (et Walt Whitmann) le décide à prendre des leçons d’anglais auprès de Miss Leah Lee qu’il épousera à Londres après avoir démissionné de son emploi.

Atteint de Phtisie, il meurt à 27 ans, Miss Leah Lee le rejoint un an plus tard, à 27 ans elle aussi…

Avis du public : Jules Laforgue

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS