Prochainement à l’affiche

La Fabrique des monstres ou Démesure pour démesure jusqu'à 37% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
MC 93 Bobigny | du 08 au 13 juin 2018 | Durée : 2 heures
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 10 €

 

Anciennement à l’affiche

Les Frères Karamazov

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Friche industrielle Babcock La Courneuve | du 07 au 14 septembre 2016 | Durée : 6h15
CLASSIQUE, Coups de coeur, En langue étrangère, Festival d'Automne à Paris, Sélection Evénement

Spectacle terminé depuis le 14 septembre 2016

 

Jeanne Balibar

Formation
Au théâtre
Au cinéma
A la télévision

  • Formation

Jeanne Balibar s'est formée au Conservatoire national d’art dramatique ainsi qu’au Conservatoire fédéral de Hambourg. Elle a suivit une formation de danse classique au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, et de langues à Oxford.

  • Au théâtre

Elle débute au théâtre en 1994 avec Jean-Pierre Rossfelder (L’Enchanteur pourrissant) et Sava Lolov (Le Mariage forcé).

Don Juan, m.e.s. Jacques Lassalle, Festival d’Avignon dans la cour d’Honneur du Palais des Papes et à la Comédie Française
Monsieur Bob'le, m.e.s. Jean-Louis Benoit
La Glycine
, m.e.s. Jean Lacornerie
Le Square
, m.e.s. Christian Rist
Les Bonnes
, m.e.s. Philippe Adrien
Clitandre
, m.e.s. Muriel Mayette
Macbeth, m.e.s. Katharina Talbach
Penthésilée
, m.e.s. Julie Brochen
Les Huissiers, m.e.s. Alain Françon, Théâtre National de la Colline
Histoires Naturelles de l’Esprit
, m.e.s. Jean-François Peyret
Velvette
de Jacques Séréna, m.e.s. Joël Jouanneau
2006 Histoire vraie de la Périchole d'après Offenbach, adapt. et m.e.s. Julie Brochen, Cartoucherie-Aquarium
2003 Le Soulier de Satin de Paul Claudel, m.e.s. Olivier Py
Oncle Vania de Tcheckov, m.e.s. Julie Brochen
Le Cadavre vivant de Tostoï, m.e.s. Julie Brochen

Haut de page

  • Au cinéma

Comment je me suis disputé, réal. Arnaud Desplechins
Dieu seul me voit, réal. Bruno Podalydes
J'ai horreur de l'Amour , réal. Laurence Ferreira Barbosa (nomination Meilleur Espoir Féminin César 1997)
Mange ta soupe, réal. Olivier Assayas (prix d'interprétation Festival de San Sébastian)
Fin Août, début Septembre, réal. Mathieu Amalric
Trois ponts sur la rivière, réal. Jean-Claude Biette
Saltimbank, réal. Jean-Claude Biette
Sade, réal. Benoît Jacquot
Ça ira mieux demain, réal. Jeanne Labrune (nomination Meilleur Second Rôle Féminin César 2001)
La Comédie de l’Innocence, réal. Raoul Ruiz
Le Stade de Wimbledon, réal. Mathieu Amalric
Va Savoir, réal. Jacques Rivette
Avec tout mon Amour, réal. Amalia Escriva
Une Affaire privée, réal. Guillaume Nicloux
17 fois Cécile Cassard, réal. Christophe Honoré (Sélection Officielle Un Certain Regard Cannes 2002)
Code 46 de Michael Winterbottoh.
Le Stade de Wimbledon, réal. Mathieu Amalric
Clean, réal. Olivier Assayas
Call me Agostino, réal. Christine Laurent
Bled zéro, réal. Rabah Ameur Zaimèche
Broadway dans la tête, réal. Alin Berliner

Haut de page

  • A la télévision

Elle a travaillé avec Josée Dayan dans Julie Lescaut et Balzac, avec Claire Devers dans Le Crime de Monsieur Still (Prix de La Meilleure Comédienne Aux Rencontres Européennes de Télévision de Reims), avec Jean-Paul Civeyrac dans Toutes ces Belles Promesses.

On peut également la voir dans Les Rois maudits.

Haut de page

Avis du public : Jeanne Balibar

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS