Jean-Claude Camors

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

L'Étagère Duo

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre le Ranelagh Paris | du 21 avril au 09 juin 2018 | Durée : 1h15
MUSIQUE & DANSE, Humour musical, Théâtre musical

Spectacle terminé depuis le 09 juin 2018

 

Jean-Claude Camors

Quelques repères
Compositeur

Discographie

Ne vous fiez pas à la perruque qu'il arbore dans la leçon de musique, Jean-Claude Camors est un romantique échevelé qui, d'emblée et d'instinct, a préféré à la théorie la pratique du beau et à l'accent gascon de ses origines des accents plus lyriques.

Musicien né pour la démesure, la théâtralisation, la ferveur, tout en communiquant sa fièvre à l'instrument de Paganini, il a également suivi sa voix, guidé d'abord par l'attraction magnétique du chant, ensuite par l'enseignement inspiré d'une dame à l'oreille absolue et avec laquelle il s'entend suprêmement, Lina Possenti-Boralevi. Habile et prompt à faire vibrer toutes ses cordes sensibles, la partition de sa vie, il continue à la déchiffrer au jour le jour.

Quelques repères : à partir de 1979, par un heureux coup du destin, il devient à la fois l'élève de Dominique Hoppenot, qui lui révèle que technique du violon et acceptation de soi vont de pair, et le compositeur attitré de la compagnie de danse contemporaine L’Orme Orange. Depuis, Jean-Claude, qui a toujours participé physiquement à ses créations, a écrit une vingtaine de musiques de ballet (notamment pour Françoise et Dominique Dupuy, Cécile Louvel, Anne Dreyfus), a composé pour le théâtre, a fait partie pendant cinq ans du L.B.C. Trio, a sorti un disque de ses oeuvres, a animé de nombreux stages avec les plus grands chorégraphes dont Carolyn Carlson, sans pour autant délaisser l'accompagnement des cours de danse, jouant de son violon ou de ses étonnants registres vocaux.

En 1989, au Grand Palais à Paris dans 1789... Et nous de Béjart, il remplace un des membres du Quatuor indisposé (une prise de rôle qui vaut bien celle de la Bastille !), puis Jean-Claude impose sa fantaisie surréaliste dans le spectacle de Jean-Michel Ribes Impressions d'Europe dont il signe également la plupart des musiques.

En 1990, dans Fantaisie Barbare au Café de la Danse à Paris, il est l'incarnation plutôt mouvementée de la passion, et depuis septembre de la même année, il entretient son feu sacré au coeur du Quatuor qui, avec cette nouvelle recrue, devrait plus que jamais brûler les planches.

Haut de page

Compose pour les mises en scène de Jean-Michel Ribes

1998 Rêver peut-être de Jean-Claude Grumberg, avec Pierre Arditti, Michel Aumont... Théâtre du Rond Point.
1999 Tedy de Jean-Louis Bourdon avec Roland Blanche, Théâtre de Poche.
2000 Brèves de Comptoir de Jean Marie Gouriau, Théâtre Fontaine.
2001 Amorphe d'Ottenburg de Jean-Claude Grumberg, Comédie Française.
2002 Théâtre sans Animaux de Jean-Michel Ribes, Théâtre Tristan Bernard - Molière du meilleur spectacle comique, Molière du meilleur auteur.
2002 La Priapée des Ecrevisses de Christian Siméon, avec Marilu Marini, Théâtre de La Pépinière Opéra.
Guy Bedos à l'Olympia, m.e.s. de Jean-Michel Ribes
2004 Le jardin aux betteraves, de Roland Dubillard, Théâtre du Rond-Point
Musée haut musée bas, m.e.s. Jean-Michel Ribes, Théâtre du Rond Point.
2013 Zorro de Jean-Philippe Daguerre, Igor de Chaillé, m.e.s. Jean-Claude Camors

Musique de L'Enfant Do de Jean-Claude Grumberg, m.e.s. de Jean-Michel Ribes -Théâtre Hébertot
Musique de Le complexe Thénardier de José Pliya avec Marilu Marini - Théâtre du Rond-Point
Musique de Futur Conditionel de Xavier Dugreilh - Théâtre Tristan Bernard
Musique de la pièce de Alan Ayckbourn, L'amour est enfant de salaud, m.e.s. José Paul. Théâtre Tristan Bernard.
Musique du film : L'entente cordiale réal. vincent de brus

Co-auteur du nouveau spectacle du groupe Le quatuor

Danseur de Cordes et Théâtre sans animaux

Haut de page

Avis du public : Jean-Claude Camors

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS