Hildegarde Fesneau

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Virtuoses de Paris

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Eglise Saint-Julien Le Pauvre Paris | du 27 mai au 23 septembre 2018
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique

Spectacle terminé depuis le 23 septembre 2018

 

Photos & vidéos

Hildegarde Fesneau

Hildegarde Fesneau est violoniste soliste.

Lauréate de plus d’une trentaine de concours, c’est à 19 ans que Hildegarde Fesneau remporte le cinquième prix au concours Long-Thibaud-Crespin au Théâtre des Champs Élysées et devient Révélation Classique ADAMI 2015.

Depuis, elle suit l’enseignement d’Augustin Dumay à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Après le concours Long-Thibaud-Crespin sa carrière prend son envol et elle est invitée plusieurs fois Salle Cortot et Salle Gaveau en sus de festivals tels que Colmar, Sully sur Loire, Pablo Casals à Prades ainsi que dans plusieurs festivals en Grèce et en Guadeloupe.

En février 2015 elle a la grande chance de se produire au Royal Albert Hall à Londres et devient le mois suivant le « Jeune Talent » du magazine n°633 de Diapason. Repérée par Yves Henry et Deborah Nemtanu elle se produit régulièrement avec eux en concert et continue de développer son duo avec le pianiste Antoine De Grolée, également cinquième prix Long-Thibaud (2007).

Hildegarde joue pour la première fois avec orchestre à huit ans en Italie sous la direction du chef d'orchestre Ovidiu Balan le concerto n°1 de Paganini. À ce moment, Hildegarde et sa sœur pianiste Zéphyrine formaient un duo et elles avaient eu le privilège d’être invitées à jouer dans la programmation de Lorin Maazel ainsi qu’en première partie d’un concert de Seiji Ozawa dont elles avaient pu solliciter les précieux conseils musicaux. À 12 ans, le chef d'orchestre Paul Kuentz l'invite à jouer le concerto de Tchaikovsky à l'arène de l'agora de Évry, il la réinvite quelques années plus tard pour jouer le concerto de Paganini n°1. Trois ans après, Hildegarde Fesneau avait été sélectionnée pour jouer plusieurs oeuvres contemporaines en soliste salle Pleyel sous la direction de François-Xavier Roth accompagnée par le London Symphony Orchestra et 100 jeunes instrumentistes dans le cadre du projet « Take a bow ».

En janvier 2016, elle est invitée à jouer au Zénith de Pau la Fantaisie de Carmen de Sarasate sous la direction de Fayçal Karoui pour les trois galas du nouvel an et réinvitée pour jouer le concerto de Barber en avril 2017. Le mois suivant elle se produit au Théâtre des Bouffes du Nord dans le cadre de l’Adami et fait l’objet de plusieurs interviews et articles sur France Musique, Radio-France, RTL, La Nouvelle République.

Bénéficiaire de la fondation SAFRAN et lauréate de la Fondation Banque Populaire, elle joue un magnifique violon Tommaso Balestrieri de 1756 prêté par l’association Zilber-Vatelot-Rampal.

Avis du public : Hildegarde Fesneau

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS