Anciennement à l’affiche

L'enfant des vagues hautes

1
2
3
4
5
  • 1 avis
Plateau 31 Gentilly | du 15 au 17 novembre 2013
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 17 novembre 2013

 

Guy Freixe

Né dans le sud de la France, Guy Freixe poursuit des études de lettres, tout en découvrant le métier de comédien.

En 1978, il vient à Paris pour suivre les deux années de l'enseignement de Jacques Lecocq à L'école internationale du Mime-Mouvement-Théâtre.

En parallèle, il poursuit des études théâtrales, et entreprend une thèse de Doctorat sur la problématique du masque à la scène, sous la direction de Bernard Dort. Thèse qu’il soutiendra plus tard sous la direction de Jean-François Dusigne.

En 1981, Guy Freixe rejoint le Théâtre du Soleil dirigé par Ariane Mnouchkine. Il joue dans le cycle Shakespeare (Richard II, La Nuit des rois, Henry IV) et dans L'Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, Roi du Cambodge d'Hélène Cixous.

Guy Freixe quitte le Théâtre du Soleil pour commencer sa carrière de metteur en scène, d'abord à l'étranger (Norvège, Canada) puis en France.

Il fonde à Paris en 1988, la compagnie du Théâtre du Frêne qu'il dirige et dont il signe les mises en scène. Le Théâtre du Frêne s’est défini dès sa création comme une aventure artistique dans laquelle la notion d’équipe est centrale. Depuis dix-neuf ans, la compagnie privilégie la recherche d'un théâtre populaire affirmant la théâtralité et la priorité donnée au jeu de l'acteur, utilisant des codes de jeu se référant explicitement à des conventions théâtrales pour tendre toujours vers la suggestion plus que vers le réalisme.

« Nous partons le plus souvent de textes d'auteurs, au caractère littéraire affirmé, avec une dimension poétique, allant parfois vers le conte ou la fable, en tout cas laissant la voie libre à l'imaginaire, par exemple : Le Baladin du monde occidental de Synge (1988), L'Eveil du printemps de Wedekind (1991), Le Conte d'hiver de Shakespeare (1993), Max Gericke de Manfred Karge (1995), La Savetière prodigieuse de Frederico Garcìa Lorca (1997), Le Triomphe de l'amour de Marivaux (2000), Danser à Lughnasa de Brian Friel (2003), Dom Juan de Molière (2005), Après la pluie de Sergi Belbel (2005), Trois Nô modernes de Yukio Mishima (2006), L'enfant des vagues hautes de Marie-Aimée Lebreton.

Notre mission est de sensibiliser tous les publics à la création théâtrale. C’est pour cela que nous travaillons dans le cadre de résidences, en lien avec les réalités sociales d’une ville. Nous cherchons toujours à travers cet ancrage la dimension essentielle de la rencontre - la plus large possible - avec le public. »

La compagnie, implantée en Val-de-Marne, est conventionnée par le Ministère de la Culture (DRAC Ile-de-France) et soutenue au fonctionnement par le Conseil Général du Val-de-Marne.

En parallèle à ses créations, Guy Freixe consacre une partie de son travail à la formation théâtrale. Après avoir quitté le Théâtre du Soleil, il dirige de nombreux stages professionnels sur le jeu de l'acteur et en particulier sur le jeu masqué, la comédie italienne, les comédies de Shakespeare et le théâtre de Tchekhov. Il dirige également des formations à l'étranger (Allemagne, Canada, Espagne, Norvège, Suède et Burkina-Faso) et des stages professionnels conventionnés AFDAS et DDTE depuis 1991.

Il a été chargé de cours dans plusieurs universités et a collaboré de nombreuses années avec les IUFM de Melun puis de Créteil.

Il assure au Théâtre du Frêne la direction pédagogique des ateliers de sensibilisation des publics.

Avis du public : Guy Freixe

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS