Guillaume Andrieux

1
2
3
4
5



+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Faust

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 14 juin 2018
MUSIQUE & DANSE, Concert, Musique classique, Opéra, Palazetto Bru Zane, Sélection Musique, Tête d'affiche

Spectacle terminé depuis le 14 juin 2018

 

Guillaume Andrieux

Né en 1985, Guillaume Andrieux entre à sept ans à la Maîtrise de l’Opéra national de Lyon sous la direction de Claire Gibault. On lui confie alors un grand nombre de rôles d'enfants solistes sous la direction de chefs tels que William Christie, Kent Nagano ou encore John Nelson. Par la suite, il intègre le choeur de jeunes du centre de la voix Rhône-Alpes sous la direction de Marie-Laure Teissèdre.

Parallèlement, il étudie le chant avec Jean-Christophe Henry et la direction de choeur avec Régine Théodoresco au conservatoire national de région de Lyon. Durant cette période, il est membre de la Compagnie Sylvie Kay en tant que danseur et chanteur (claquettes et modern jazz) avec laquelle il crée différents spectacles. Il entre en 2006 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de chant de Glenn Chambers où il y obtient son prix de fin d'étude en 2010. Il se consacre également au répertoire du lied et de la mélodie en suivant l’enseignement de Ruben Lifschitz à Royaumont. Formant un duo chant-piano avec le pianiste Michael Guido, il se produit régulièrement en récital, entre autres, à l’Opéra-Comique et à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, à Paris. Il participe en tant que soliste à des productions telles que Noye’s Fludde de Britten, Esther de Moreau, Les Amours de Ragonde de Mouret, The Messiah de Haendel, Les Requiem de Fauré, Duruflé et Brahms, La Passion selon Saint-Matthieu de Bach.

Il a également participé aux Académies du festival d’Ambronay (Les Arts florissants et Actéon de Charpentier sous la direction de Christophe Rousset en 2004, ou encore dans L'Europe galante de Campra, dirigé par William Christie en 2005). Récemment, il interprète Énée dans Didon et Énée de Purcell, au festival d’Ambronay ainsi qu'au théâtre Mouffetard à Paris, Tarquinius dans The Rape of Lucretia de Britten, le rôle du Comte Almaviva dans Le Nozze di Figaro sous la direction de Kenneth Weiss, Papageno dans Die Zauberflöte

Avis du public : Guillaume Andrieux

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS