Gaspare Spontini

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

La Vestale jusqu'à 16% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 22 juin 2022
MUSIQUE & DANSE, Concert, Opéra
RESERVER

À partir de 28,50 € au lieu de 33,50 €

Les Grandes Voix - Michael Spyres

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 19 mai 2022
MUSIQUE & DANSE, Musique classique, Récital
RESERVER

À partir de 33,50 €

 

Anciennement à l’affiche

Olympie

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Champs-Elysées Paris | le 03 juin 2016
MUSIQUE & DANSE, Concert, Opéra, Musique classique, Palazzetto Bru Zane

Spectacle terminé depuis le 03 juin 2016

 

Gaspare Spontini

Né en 1774 à Maiolati, à quelques lieues de Jesi, petite ville de la marche d’Ancône, dans une famille pauvre et nombreuse, Spontini était destiné à une carrière ecclésiastique. Après qu’un épisode amoureux ait persuadé ses parents de son manque de vocation pour le célibat, le futur compositeur est envoyé à Naples où il entre au conservatoire de la Pietà. Il ne tarde pas à s’en échapper à l’aide d’un faux passeport. Direction : Rome. Il y compose plusieurs opéras dont il doit le succès autant à sa jeunesse et à la protection des femmes qu’à son talent.

Après avoir créé à Venise, Naples et Florence, Spontini séjourne en Sicile, lorsqu’une aventure romanesque avec une dame de la haute société l’oblige à quitter l’île. Début 1803, il se fixe à Paris où il vit chichement de leçons de chant qu’il donne aux dames de la nouvelle société qui se forme alors autour de Bonaparte.

Spontini cherche alors à assimiler le style français ; il est parmi les premiers compositeurs à réunir la tradition musicale française et l’esthétique républicaine. Charmant, franc, généreux, Spontini s’entoure de gens exceptionnels et conquiert, en quelques années, de puissants protecteurs, parmi lesquels on compte le président du Sénat, Lacepède, le facteur de pianos Érard, Madame de Staël, Juliette Récamier, mais surtout l’impératrice Joséphine.

Spontini épouse Marie-Catherine Céleste Érard, fille du célèbre facteur de pianos ; le couple s’installe au château de la Muette. En 1820, Spontini quitte Paris pour Berlin où il habitera pendant vingt-deux ans. Il partage ensuite son temps entre Rome et Paris, puis se retire dans sa ville natale où il mourra à l’âge de soixante-dix-sept ans.

Avis du public : Gaspare Spontini

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS