François Orsoni

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Contes chinois

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Opéra Comique Paris | du 23 au 24 février 2019 | Durée : 50 minutes
JEUNE PUBLIC, Conte, Familial, Maternelle, Primaire, Théâtre musical
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

Contes chinois

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Suresnes - Jean Vilar Suresnes | le 08 décembre 2018 | Durée : 50 minutes
JEUNE PUBLIC, Conte, Familial, Maternelle, Primaire, Théâtre musical

Spectacle terminé depuis le 08 décembre 2018

 

François Orsoni

Diplômé d’un D.E.A. en sciences sociales, François Orsoni étudie le théâtre au cours Florent sous la direction de Michèle Harfaut, Michel Fau, Jean-Damien Barbin et Éric Ruf.

Au théâtre, il met en scène Louison d’Alfred Musset (2012) ; © - textes d’après Copi (2011) ; Baal de Bertolt Brecht (2010) (Festival d’Avignon et Théâtre de la Bastille) ; Histoires courtes de Luigi Pirandello (2009) ; Contes chinois de Chen Jiang Hong et Contes fantastiques de Maupassant (2008) ; Jean la Chance de Bertolt Brecht (2007) (Théâtre de la Bastille, 2009) ; Barbe-bleue, espoir des femmes de Dea Lohers (2006) ; La Jeune Fille, le diable et le moulin (2005) et Épître (pour que soit rendue la parole à la parole) d’Olivier Py (2004) ; L’Étreinte de Luigi Pirandello (2002) ; Woyzeck de Georg Büchner (2002) ; Morphine de Mikhaïl Boulgakov (2001) ; Whos is me d’après Pier Paolo Pasolini (2000) et deux pièces de Luigi Pirandello Le Bonnet de fou et L’Imbécile en 1999 ; Jeunesse sans Dieu de Horvath.

En tant qu’acteur, il joue sous la direction de Jean-Claude Penchenat dans Un homme exemplaire de Carlo Goldoni ; de Pierre Vial dans Le Soulier de satin de Paul Claudel ; de Serge Lipszyc dans Henry VI de Shakespeare ; de René Loyon dans Le Misanthrope de Molière et de Thierry de Peretti dans Le Retour au désert de Bernard-Marie Koltès (Théâtre de la Bastille, 2001). (2017) La mort de Danton, m.e.s François Orsoni.

Au cinéma et à la télévision, il travaille notamment sous la direction de Caroline Bottaro dans Joueuse ; de Éric Rochant dans Mafiosa et de Alain Berberian dans L’Enquête Corse.

Avis du public : François Orsoni

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS