Emmanuelle Meyssignac

1
2
3
4
5



+ d’infos

Prochainement à l’affiche

Quartett jusqu'à 22% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Cartoucherie - Théâtre de l'Epée de Bois Paris | du 18 au 28 novembre 2021 | Durée : 1h20
CONTEMPORAIN
RESERVER

À partir de 11 €

 

Anciennement à l’affiche

La campagne

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Lucernaire Paris | du 11 septembre au 26 octobre 2013 | Durée : 1h50
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 26 octobre 2013

 

Emmanuelle Meyssignac

  • Formation

Après des études supérieures à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Emmanuelle Meyssignac tourne brusquement casaque à 21 ans et présente le Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique. Elle en sort en 1988, ayant rencontré ceux qui lui offriront ses premiers rôles, notamment Jean-Pierre Miquel.

  • Théâtre

L’Antichambre de Jean-Claude Brisville, avec Suzanne Flon et Henri Virlojeux, créée au Théâtre de l’Atelier et jouée ensuite dans toute la France
Le Misanthrope de Molière, m.e.s. Jacques Weber, au Théâtre de la Porte Saint-Martin.

Elle collabore ensuite avec la Comédie Française à deux spectacles donnés dans la salle du Vieux Colombier, les Reines de Normand Chaurette (rôle d’Isabelle Warwick), mis en scène par Joël Jouanneau et Euphonia, spectacle musical de Mickaël Levinas sur un texte de Berlioz, mis en scène par Jean-Pierre Miquel.

Puis, ce sont trois spectacles réalisés par Jacques Kraemer au Théâtre missionné de Chartres :
Bérénice de Racine repris au Théâtre 14,
Mademoiselle Julie de Strinberg , repris au Théâtre de la Tempête
Bettine d’Alfred de Musset, repris au Théâtre 13

Sa fréquentation assidue des grands textes classiques, son goût de la langue française, son attention au phrasé et à ses rythmes l’amènent naturellement à travailler à la Maison de la Poésie / Théâtre Molière. C’est là qu’elle propose en 2002, son premier spectacle en tant que metteur en scène Aphrodite, à partir d’une oeuvre de Pierre Louÿs.
Suivront Marie Madeleine ou le Salut / Clytemnestre ou le Crime de Marguerite Yourcenar.
Elle vient d’interpréter récemment Home Yid, pièce écrite et mis en scène par Jacques Kraemer
l’Amant d’Harold Pinter, m.e.s. Patrick Schmitt.
En 2007 Dommage qu'elle soit une putain de John Ford, m.e.s. Patrick Schmitt

Par ailleurs, elle tourne régulièrement à la télévision, quelquefois au cinéma.

Avis du public : Emmanuelle Meyssignac

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS