Prochainement à l’affiche

Rêve de pierres

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre des Sources Fontenay-aux-Roses | le 02 décembre 2020 | Durée : 45 minutes
JEUNE PUBLIC, Théâtre musical, Maternelle
RESERVER

À partir de 9 €

 

Anciennement à l’affiche

Sage comme un orage - Contes, kora et chants pour enfants turbulents

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre 13 - Seine Paris | le 28 mars 2015 | Durée : 50 minutes
CONTEMPORAIN, MUSIQUE & DANSE, JEUNE PUBLIC, Familial, Conte, Musique du monde, Primaire

Spectacle terminé depuis le 28 mars 2015

 

Delphine Noly

Quoiqu’on en dise, la curiosité n’est pas toujours un vilain défaut, et mène parfois les gens sur des chemins riches de connaissances et de rencontres. C’est le cas de Delphine Noly qui entreprend en 1997 un premier voyage en Afrique de l’Ouest, au cours duquel elle récolte des histoires, des contes, des sensations.

De rencontres en récits, elle arrive en Casamance, découvre les épopées et les légendes mandingues, s’initie aux mélodies de la kora, instrument organique et vertébré, résonnant comme la voix des anges.

En 1999, elle se pose au Sénégal le temps d’une formation comprenant jeu d’acteur, danses traditionnelles et percussions à l’école nationale des arts de Dakar. Elle travaille en même temps avec la compagnie de danse contemporaine la 5ème dimension, ainsi qu’avec le danseur et chorégraphe Andreya Ouamba (Compagnie Premiers Temps).

Sa rencontre avec les conteurs de la compagnie Leeboon Ci Leer est décisive : elle participe à leurs côtés au festival « Contes en couleurs » de Dakar ainsi qu’à plusieurs émissions de radio et de télévision sénégalaises.

Retour en France en 2001 et, après validation de son DEA (sciences du langage et de la communication), elle décide de suivre une autre voie que celle à laquelle elle s’était destinée et fonde à Besançon (25) la Compagnie la Tortue avec le musicien percussionniste Jean-Marie Henry.

Parallèlement, souhaitant trouver le lien entre la danse traditionnelle africaine et la danse contemporaine, dans le souci d’acquérir un vocabulaire plus personnel, elle suit entre 2001 et 2003 une formation professionnelle au centre Georges Monboye.

Durant ces trois années, son travail mûrit. Elle « digère » son apprentissage africain et parvient à utiliser ses acquis de conteuse, de danseuse et de musicienne dans un champ beaucoup plus vaste, dont le spectacle Mama’ö est le premier aboutissement. Elle se tourne désormais vers des contes du monde entier, des contes régionaux ou des récits de vie articulés autour d’une thématique, comme l’eau dans le cas de Mama’Ô.

Depuis 2003, elle est artiste associée au laboratoire de recherche, guidé par Abbi Patrix, de la Maison du Conte de Chevilly La Rue (94) et collabore avec de nombreux autres conteurs avec lesquels elle a fait une prestation très remarquée lors du dernier festival La Jardin Partie du Nombril à Pougne-Hérisson (79).

Avis du public : Delphine Noly

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS