Prochainement à l’affiche

Maxence Rey - Passionnément jusqu'à 12% de réduction

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre Jacques Carat à Cachan Cachan | du 03 au 04 novembre 2020
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine, Rencontres Chorégraphiques de Seine-St-Denis
RESERVER

À partir de 13,50 €

Maxence Rey - Passionnément

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de la Commune Aubervilliers | du 06 au 07 novembre 2020
MUSIQUE & DANSE, Danse contemporaine, Rencontres Chorégraphiques de Seine-St-Denis
RESERVER

À partir de 10 €

 

Anciennement à l’affiche

Genèse & Médée

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Etoile du Nord Paris | du 30 janvier au 02 février 2019
CONTEMPORAIN, Poésie

Spectacle terminé depuis le 02 février 2019

 

Carlotta Sagna

Carlotta Sagna a suivi une formation de danse auprès de sa mère, Anna Sagna, elle-même chorégraphe et pédagogue à Turin, puis à l’Académie de danse classique de Monte-Carlo et à Mudra à Bruxelles (Maurice Béjart).

Elle danse dans plusieurs créations de Micha Van Hoecke, avec la compagnie l’Ensemble, avec Anne Teresa De Keersmaeker et Rosas, et dans les pièces de Caterina Sagna.

Elle s’oriente ensuite de plus en plus vers le théâtre et rejoint en Italie la compagnie théâtrale La Valdoca de Cesare Ronconi, avant d’intégrer en 1993 la Needcompany dirigée par Jan Lauwers.

Elle est interprète dans toutes les pièces de Jan Lauwers et signe les chorégraphies de Caligula, de Morning Song et de Needcompany’s King Lear. En 2000, elle joue dans DeaDDogsDon’tDance/ DjamesDjoyceDead, spectacle de Jan Lauwers pour deux comédiennes et onze danseurs du Ballet Frankfurt. C’est à cette occasion qu’elle retrouve Jone San Martin. Elles avaient toutes les deux fréquenté Mudra et puis s’étaient perdues de vue quand Jone est allée rejoindre le Ballet Frankfurt.

Carlotta Sagna continue son chemin auprès de la Needcompany et joue dans Goldfish Game, long métrage réalisé par Jan Lauwers. Deux ans plus tard, Jan Lauwers crée No Comment, quatre monologues pour comédiennes et fait appel à Carlotta pour interpréter le rôle de Salomé.

Avec sa soeur Caterina Sagna, elle a créé La Testimone (Théâtre de la Bastille), duo dansé et a joué son propre rôle de soeur/co-chorégraphe. Elle accompagne la création de la dernière pièce de Caterina, Heil Tanz, en prenant en main la direction d’acteur(s).

Avec le soutien de la Needcompagny, elle a créé en 2002 sa première pièce A, où elle met en scène Lisa Gunstone et Antoine Effroy dans leurs propres rôles de danseurs/comédiens habiles et maladroits, où humour et tragique se côtoient (Théâtre de la Bastille, 2002).

La SACD et le Festival d’Avignon 2004 lui proposent de participer au Vif du Sujet avec une pièce courte et lui laissent le choix d’être interprète et/ou auteur. C’est à cette occasion qu’elle appelle Jone San Martin et écrit pour elle une sorte d’hymme à l’interprète Tourlourou.

En 2006, elle joue dans l'adaptation du Musée du désir de John Berger, m.e.s . Dan Jemmett.

Avis du public : Carlotta Sagna

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS