Théâtre de l'Est Parisien

1
2
3
4
5

159, Avenue Gambetta, 75020 Paris





+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Comédies tragiques

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Théâtre de l'Est Parisien Paris | du 07 au 25 juin 2011
CONTEMPORAIN

Spectacle terminé depuis le 25 juin 2011

 

Théâtre de l'Est Parisien

  • Accueil du public

La salle est accessible aux personnes à mobilité réduite, merci de le préciser avant votre commande au 0 820 811 111 (pour vérification des disponibilités).

Le retrait des places peut s'effectuer une heure avant le début du spectacle.

Un bar vous accueille une heure avant et après le spectacle.
De nombreux restaurants sont situés à proximité du théâtre. Le Théâtre de l'Est parisien vous recommande notamment le " Bistrot 1900 " et " le 203 " .
Le théâtre possède également une librairie présentant les textes des auteurs de la saison et une sélection d’ouvrages sur le théâtre avec la complicité de la librairie Le Coupe Papier.

La salle dispose en outre de toilettes adaptées aux personnes à mobilité réduite, ainsi que d'audioguides malentendants et de guides en braille ou gros caractères selon les réprésentations.

  • Edito

Du corps encore et encore !

Pour composer le menu de leur théâtre, certaines décident d’une thématique et choisissent les metteuses en scènes, les écrivaines, en veillant à ce que les spectacles entrent dans la thématique.

Moi, je préfère laisser le désir et la conviction maîtresses des choix de programmation. C’est la cuisine du marché.

Une fois la saison composée, j’écoute où bat son cœur. Cette année, il est beaucoup question de corps et d’identité.

Les mille morceaux de Thérèse, la Vénus exploitée et exhibée, le corps pensant du bébé à l’intérieur du corps de la mère, le corps avec ou sans âme, le corps à corps dansant, le corps frissonnant de nudité, le corps manquant dans une famille, le corps vibrant de la vitalité des jeunes années…

Tous ces corps habiteront le Théâtre de l’Est parisien. Des corps chauds et vibrants. Avec ce qui les agite, du dedans et du dehors. Car ce qui nous arrive traverse toujours nos corps. Nos corps magnifiques. Nos corps fragiles. Nos corps d’êtres vivants.

L’être vivant n’est pas toujours placé au centre du monde, mais il me semble toujours au centre du théâtre. Sur scène, dans la salle, il n’est question que de cela. Être ou ne pas être vivant. Être ou ne pas être ce que l’on est. Être ou ne pas être au monde. Être ou ne pas être en accord avec les autres.

Pour moi, le théâtre cherche à amener de la lumière sur les êtres, que nous sommes. Aux deux sens du mot lumière : intelligence et beauté.

En 2009-2010, avec son nouveau menu, le Théâtre de l’Est parisien tient son cap. Vaillamment, joyeusement.

Depuis sept ans, le Théâtre de l’Est parisien se revendique comme un théâtre du présent pour et par des vivants. Objectifs : ouvrir largement les portes aux spectateurs de tous âges, découvrir les pièces du XXI° siècle, participer à l’éveil artistique des plus jeunes et favoriser les rencontres…

Au menu de cette saison, il y a, du côté de l’écriture, six femmes et cinq hommes. Juste en restant attentif à la qualité des spectacles et sans vouloir appliquer de quota…

À ce propos, je me suis amusée, au début de cet édito, à tordre la langue française… Vous avez remarqué ? Pour une fois, c’est le féminin qui l’emporte dans l’accord grammatical, pour une fois, c’est le féminin qui fait office de neutre… C’est drôle. L’écriture est un jeu, qui aiguise la pensée.

Catherine Anne

Avis du public : Théâtre de l'Est Parisien

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS