Studio Le Regard du Cygne

1
2
3
4
5

210, rue de Belleville, 75020 Paris





+ d’infos

Anciennement à l’affiche

Les spectacles sauvages 2011

1
2
3
4
5
  • 0 avis
Studio Le Regard du Cygne Paris | du 16 au 17 juin 2011
MUSIQUE & DANSE

Spectacle terminé depuis le 17 juin 2011

 

Studio Le Regard du Cygne

Accueil du public
Un espace de création et diffusion
Le souffle du studio : la danse
Un coup de coeur pour la musique

  • Accueil du public

Le bar/cantine Redcygne vous attend pour l’avant et l’après spectacle avec une restauration légère et des boissons en toute convivialité !
Le retrait des places peut s'effectuer 1h avant le début du spectacle.

  • Un espace de création et diffusion

Le studio Le Regard du Cygne est un espace de création et diffusion à Paris dans la tranquillité d'une cour pavée des hauteurs de Belleville, un endroit insolite et chaleureux qui garde son charme d’ateliers d’antan. La pierre, le bois, le parquet, la hauteur sous plafonds et les jeux de lumière naturelle donnent son caractère singulier à ce lieu qui fait rêver.

À sa création en 1983, l’équipe artistique ouvre un lieu pour la recherche chorégraphique et la diffusion de la danse contemporaine à une époque où les lieux alternatifs manquent. Dès 1985, Amy Swanson et Fabrice Dugied proposent une programmation de danse contemporaine. Parallèlement, une programmation musicale est instaurée suite à la rencontre en 1981 entre Amy Swanson et Philippe Coutelen, musicien et fondateur des Carnegie’Small. Ces concerts de musique de chambre, classique ou contemporaine, regroupent des musiciens réunis afin de faire partager leur passion dans l’intimité du studio.

Depuis, avec un regard sensible sur les diverses esthétiques, l'équipe d'artistes et de professionnels œuvre en marge des modes pour résister au commercial et maintenir ainsi une liberté d'expression. Le studio Le Regard du Cygne encourage la recherche, l’expérimentation, la création et un dialogue entre amateurs et professionnels.

Ce lieu propose régulièrement des expositions dans le cadre de ses événements, ainsi que des coups de coeur en ouvrant ses portes à d'autres formes de spectacles vivants, et invite le public aux échanges avec la présentation de travaux en cours et les répétitions publiques. En plus de sa programmation, le studio offre aux artistes adhérents un espace de travail et une visibilité sur Paris en mettant ses locaux à leur disposition.

Haut de page

  • Le souffle du studio : la danse

À sa création en 1983, l’équipe artistique ouvre un lieu pour la recherche chorégraphique et la diffusion de la danse contemporaine à une époque où les lieux alternatifs manquent. Dès 1985, Amy Swanson et Fabrice Dugied proposent une programmation de danse contemporaine : Les WorKsWeeks, véritable aire d’essai où plusieurs chorégraphes se partagent la soirée, qui deviendra les WorKsWeeks en Séries sur plusieurs semaines, permettant aux artistes de s’enrichir chaque soir des confrontations avec le public. Dans ce cadre, le studio a accueilli entre autres les danses de Dominique Hervieu, Regis Huvier, Charles Créange, Christie Léhuedé, Sophie Lessard, Claudia Triozzi, Francesca Lattuada, Christine Bastin, Odile Duboc, Lidia Martinez, Thierry Niang, Andrea Sitter, Jean Gaudin, Christophe Haleb, Cecile Proust, Suzan Holzer, Corinne Barbara, Paco Decina, Agnes Dufour, Anne-Marie Reynaud, Yvon Bayer, Lari Leong, Sandra Martinez, Elsa Wolliaston, Francis Voignier, Soraya Djebbar, Brigitte Seth et Roser Montllo-Guberna…

Les Spectacles Sauvages sont nés en 1998, ils sont pilotés par Sherry Sable et Åsa Depret et continuent d’évoluer. Ces rencontres chorégraphiques sont un espace de liberté expérimentale qui s'inscrit en dehors de tout courant. Ils offrent aux artistes amateurs et professionnels la possibilité de tester leurs créations, de s'exposer aux critiques du public dans un espace reconnu professionnellement. Les participants sont les co-organisateurs de l’événement. La formule rencontre un vif succès et évolue avec chaque année des Spectacles Sauvages hors série à thème pour renforcer les échanges, encourager les innovations et les démarches transversales.

À partir de 2000, le studio produit des événements comme A-Voeux 2000, Mémoire vive 1-2-3, trois volets retraçant l'histoire de grands maîtres de la danse moderne française, ou encore Cérémonies gnostiques de Laura Sheleen. En 2006, il co-produit l’événement Dance Across Borders, inédit en France où une dizaine de danseurs/chorégraphes venus de six pays différents ont créé in situ dans trois régions de France : Aquitaine, Basse Normandie et Ile-de-France.

Aujourd’hui, le studio défend et soutient la création chorégraphique contemporaine en continuant sa programmation annuelle qui accueille des compagnies et leur création en co-réalisation. Des spectacles de qualité et diversifiés. Le studio a fait venir d’Argentine à deux reprises (en 2003 et en 2005) la chorégraphe inoubliable Graziella Martinezqui nous a présenté sa dernière création Cérémonies. Quatre saisons enrichissantes qui ont rencontré un vif succès et fidélisé un public.

On a pu y redécouvrir des chorégraphes comme Nadine Beaulieu, Anne-Marie Reynaud, Wes Howard, Daniel Larieu, Christine Bastin et Thomas Lebrun, Pierre Doussaint, Damiano Foa et Laura Simi, Virginia Heinen et Enrico Tedde, Emmanuel Grivet et Opiyo Okach, Caroline Marcadet, Bruno Dizien, la compagnie Retouramont…

Haut de page

  • Un coup de coeur pour la musique

Parallèlement, une programmation musicale est instaurée suite à la rencontre en 1981 entre Amy Swanson et Philippe Coutelen, musicien et fondateur des Carnegie’Small. Ces concerts, mis en place en association avec Âme-Art-Cordes, regroupent des musiciens réunis afin de faire partager leur passion dans l’intimité du studio.

L'Ensemble Ame-Art-Cordes a été créé par Philippe Coutelen en 1981 en vue de réunir des musiciens autour d'un projet de concerts au profit de l'Unesco. Lorsque cette initiative a été interrompue en 1985, l'Ensemble Ame-Art-Cordes a continué ses activités dans de nouveaux lieux. Dès 1986, les musiciens d'Ame-Art-Cordes investissent le studio Le Regard du Cygne. C'est la naissance des événements Carnegie'Small.

De nombreux artistes de la scène parisienne et internationale les rejoignent et s'y retrouvent pour célébrer la musique de chambre dans toute sa diversité et avec un esprit nouveau. Chacun apporte son concours afin d'élaborer et jouer des programmes originaux, souvent thématiques au sein de formations classiques ou hétéroclites allant du duo à l'octuor, voir même jusqu'au petit orchestre. Du jamais vu pour les curieux et mélomanes de la capitale qui trouvent là des concerts réunissant l'innovation, la convivialité et des moments musicaux de haute qualité. La venue exceptionnelle d’Ivry Gitlis, le Quatuor Caliente (concert de tango nuevo) ou encore Mark Lubotski ont été les temps fort des dernières saisons.

Haut de page

Avis du public : Studio Le Regard du Cygne

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS