Une chance inestimable

Théâtre des Béliers Parisiens , Paris

Du 20 janvier au 16 mai 2015
Durée : 1h30

COMEDIE & BOULEVARD

,

Coups de coeur

Vous êtes sur le point de faire le choix de votre vie. Subitement, le temps s'arrête. Arrivent Cléopâtre, Adolf Hitler et Gérard de Nerval, les vrais, pour vous aider dans votre réflexion. Pourquoi eux ? Pourquoi vous ? Et pourquoi cette moustache ridicule ? Arthur Jugnot et David Roussel mettent en scène une farce fantastique, une pièce historique, une joute anachronique absurde et un vaudeville.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 16 mai 2015

 

Photos & vidéos

Une chance inestimable

De

Fabrice Donnio

Mise en scène

Arthur Jugnot

,

David Roussel

Avec

Guillaume Bouchède

,

Alain Bouzigues

,

Fabrice Donnio

,

Marie Montoya

  • Imaginez !

Vous êtes sur le point de faire le choix de votre vie. Subitement, le temps s'arrête. Arrivent Cléopâtre, Adolf Hitler et Gérard de Nerval, les vrais, pour vous aider dans votre réflexion. Pourquoi eux ? Pourquoi vous ? Et pourquoi cette moustache ridicule ?

  • Note d'intention de l'auteur

Etant passionné d'Histoire, je me suis posé un jour la question : « Et si des personnages de différentes époques pouvaient se rencontrer... de quoi parleraient-ils ? » Et, ça y est, j'avais le thème de ma pièce ! Il restait ensuite à trouver qui ? Où ? Et surtout pourquoi ?

Sachant que je voulais écrire une comédie, il me semblait indispensable que ces personnages soient à la fois connus du grand public - pour les références - mais également, et c'était la chose la plus importante, à très fortes personnalités, pour les ressorts de la comédie.

Cléopâtre et Hitler me sont venus assez rapidement : très connus, dominants, caractériels et un potentiel comique évident (même si pour Hitler ça ne parait pas évident tout de suite, dit comme ça, on est d'accord). Sachant que ces deux énergumènes de l'Histoire s'étaient suicidés, il me semblait logique de trouver un troisième larron - car j'en voulais un - ayant subi une même fin mais également plus « réfléchi », pour l'équilibre des personnalités : mon choix se porta sur Gérard De Nerval, poète français du XIXème siècle.

Et que pouvaient bien faire trois suicidés ensemble ? Essayer de sauver un futur potentiel suicidé d'aujourd'hui. Ils auraient pu faire autre chose, c'est sûr, mais j'optais pour ce choix.

Cette comédie, intitulée Une chance inestimable, est l'historie de différentes rencontres improbables, où il est question de suicide certes (pas très gai au départ pour une comédie, j'en conviens), mais aussi, et surtout, de la vie, des choix de la vie et de l'amour...

« Créer c'est tuer la mort » (Romain Rolland)

Fabrice Donnio

  • Note d'intention des metteurs en scène

Une chance inestimable est une comédie « science-fiction » qui commence par un suicide. Bon ça c’est dit !

C’est un huis clos au sens Sartrien du terme, huis clos humoristique… mais aussi une farce fantastique, une pièce historique, une joute anachronique absurde et un vaudeville. À mi-chemin entre Sartre sous acide, Le choix de Sophie chez Kamelott et les Monty Python !

A l'écoute de la pièce nous avons craqué pour son originalité de ton, de forme et de propos. Ton salvateur en ces temps de farces décervelées. Quand nous avons trouvé la pièce, notre première mission a été de distribuer un casting fou mais sincère, car les situations sont folles mais doivent évidemment être jouées dans la plus grande sincérité. Cette pièce va vite, très vite. Elle est riche, très riche ! Cette pièce est drôle, très drôle… mais pas que !

En 2015, un homme est sur le point de suicider. Le temps s’arrête et apparaissent dans son appartement Hitler, Cléopâtre et Gérard de Nerval pour tenter de le dissuader de faire ce geste. S'enchaînent situations et dialogues comiques et absurdes, réflexions sur le suicide et le sens de la vie.

Réflexion menée dans une scénographie très « stylisée » de Sarah Bazennerye pour le côté fantastique avec le réalisme des costumes de Cécile Magnan pour la crédibilité de la situation. Les lumières de Denis Koransky et la musique de Romain Trouillet venant habiller la science-fiction.

Imaginez juste un instant que tout cela soit possible, que vous avez cette chance inestimable d’avoir une seconde chance en face de grands personnages historiques.

Alors éteignez vos portables et laissez-vous emporter par cette folie que nous avons montée comme deux gamins qui ouvrent un coffre à jouets géant.

Arthur Jugnot et David Roussel

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Une chance inestimable

4 Notes

5 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(1)

Très bon


(2)

Bon


(1)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Jean F. (1 avis) 03 mai 2015

une chance de l'avoir vue!!! sujet trés original fin positive une comédie vraiment bien interprétée gérard de nerval trés trés attachant...
0
0
1
2
3
4
5
Par

Yves S. (1 avis) 29 mars 2015

Un peu déçu Nous avons été un peu déçus par la pièce. Le sujet est bon mais la pièce est trés inégale. Acteurs moyens sauf adolf. Vraie performance. Quelques longeurs et pas de rires francs
0
0
1
2
3
4
5
Par

Celine M. (24 avis) 27 mars 2015

Thérapie de groupe Nous sommes venues à 4 filles avec des soucis. Ils se sont envolés pendant la pièce et pourtant, difficile de croire qu'on peut rire autant dans une pièce où le thème est le suicide... Ou plutôt l'envie de vivre!
0
0
1
2
3
4
5
Par

Thierry L. (2 avis) 14 mars 2015

Une chance inestimable Sujet très original,très bien interprété et surtout très drole.Nous avons passé un excellent moment.
0
0
1
2
3
4
5
Par

Chloé L. (1 avis) 05 février 2015

Excellent ! Très bonne pièce, excellents acteurs, un régal !
0
0

Spectacles consultés récemment