Simon La Gadouille

1
2
3
4
5

Théâtre des Sources - Chapiteau , Fontenay aux Roses

Le 16 novembre 2018
Durée : 1 heure

JEUNE PUBLIC

,

Ados

,

Coups de coeur

,

Primaire

Action éclair d’un souvenir involontaire : c’est toute une histoire d’enfance qui affleure, un lien d’amitié essentiel, pourtant détruit, et le moment de saisir ce qui s’est joué, en vérité. A partir de 9 ans.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 19 €,15,50 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Simon La Gadouille

De

Rob Evans

Mise en scène

Arnaud Anckaert

Avec

Benjamin Delvalle

,

François Godart

A partir de 9 ans.

  • Histoire d'amitié

Une seconde de sidération, et tout un pan de vie remonte à la mémoire. Martin se souvient : le visage de Simon, devenu son meilleur copain au retour des vacances de Pâques. Ils sont inséparables jusqu’au jour où Martin se distingue au football, découvre l’ivresse de la popularité tandis que Simon reste isolé. Martin finira par tourner le dos à Simon… Une chute idiote dans la gadoue, les railleries des autres, le courage qui a manqué pour soutenir son ami, l’éloignement, et puis l’oubli. C’est l’histoire d’une amitié unique qui s’est brisée… par lâcheté ? par négligence ? Le moment est venu de savoir !

Tendre et cruel, le texte de l’auteur écossais Rob Evans fait renaître les images du passé pour évoquer les touchantes difficultés d’être courageux quand on est enfant, et les remords qui collent parfois à l’âme des adultes. Arnaud Anckaert met en scène ce monologue qui décrit l’amitié intense naissante entre deux enfants alors que rien ne les rapprochait au départ.

Il nous raconte comment le succès de l’un, les déboires et l’exclusion de l’autre auront raison de cette amitié : « C’est l’histoire d’une réparation après la chute d’un enfant dans la gadoue, et d’une réconciliation trente ans plus tard. Tous les thèmes y sont abordés, la peur de l’autre, la compétition, les modèles archétypaux, la maîtresse, le professeur, la mère, le destin, et puis surtout le monde de l’enfance comme étant le socle de la construction d’un être avec ses désirs profonds et ses rêves ».

Un comédien joue le personnage de Martin et dialogue avec l’ami perdu, incarné par un musicien. Le dispositif scénique délimite l’espace intime des souvenirs qui permettent au personnage de se réconcilier avec son histoire.

  • La presse

« Un monologue vibrant, rapportant des souvenirs d'enfance fondateurs, racontés sans interruption par l'excellent comédien François Godart. Accompagné du guitariste Benjamin Delvalle, qui lui fait face, il porte le texte de Rob Evans avec hauteur et une belle présence. » Françoise Sabatier-Morel, Télérama TTT

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Simon La Gadouille

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment