Pierres

1
2
3
4
5

Théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine , Vitry sur Seine

Le 17 mai 2023
Durée : 50 minutes

JEUNE PUBLIC

,

Familial

,

Primaire

Connaissez-vous les pierres à images ? Millénaires, elles portent en leur sein des mondes imaginaires et mystérieux. Fendre et ouvrir chacune de ces pierres, c’est plonger dans un théâtre d’images et de sons. Dès 6 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 6 €

Prix tous frais inclus


Consignes sanitaires
La présentation du pass vaccinal est suspendue dans tous les endroits où il était exigé. Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Pierres

De

Nicolas Perrin

Mise en scène

Nicole Piazzon

Avec

Camille Emaille

Dès 6 ans.

  • Un vrai cinéma perdu ou retrouvé

Connaissez-vous les « pierres à images » ? Ce sont des pierres anonymes, de vulgaires cailloux, dont l’humanité n’a jamais eu d’utilité directe et qui portent en leur sein des mondes imaginaires et mystérieux, merveilleusement cachés comme l’infime lieu des rêves et des nouvelles perceptions. Briser chaque pierre, la fendre, la découper, entrer dans ses entrailles, c’est ainsi que Roger Caillois a ouvert le rideau de ce théâtre d’images. Déjà parfaitement dessinés à l’intérieur de la matière, on y reconnait des paysages d’océans, de forêts, de steppes immenses, des déserts, des villes imaginaires, des personnages, des animaux, des cellules, des formes énigmatiques et abstraites.

Un vrai cinéma perdu ou retrouvé comme les figures pariétales des grottes néolithiques.

Le spectateur se plait à contempler de tels trésors dissimulés depuis la nuit des temps et le voilà qui devient rêveur face à ses manifestations inouïes de la nature. Le hasard seul est la cause de ce prodige, et il le tient dans le creux de la main.  Ces modèles réduits et immortels des êtres et des choses nous renvoient à des représentations du monde que nous pensions être la seule œuvre possible de la main de l’homme. 

Ainsi, dans les peintures des grands peintres florentins, on trouve des grands paysages de ruines semblables à ceux que l’on reconnait dans les pierres « paésines », et l’on sait que ces pierres étaient connues des maîtres de cette même époque. Certaines agates recèlent les formes géométriques les plus élémentaires comme des cercles, des triangles, mais aussi des trapèzes d’une précision mathématique inégalable que l’on croyait inventés uniquement par l’homme de science.

Si l’homme a toujours travaillé les pierres à sa mesure, Roger Caillois nous parle ici d’une relation plus sensible, et possible, entre l’homme et l’élément.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Pierres

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment