Les reculés

1
2
3
4
5

Théâtre 13 - Glacière , Paris

Du 11 au 21 avril 2023
Durée : 1h30

COMEDIE & BOULEVARD

,

Comédie dramatique

,

Comédie noire

,

Absurde

Basée sur le récit mythologique d’Œdipe, Les Reculés est une pièce qui assume son aspect profane et grand-guignolesque, écartelée entre la farce et le canon tragique. Le rire généré par ce comique-là s’ouvre sans limite, du rose au noir, du trivial au sublime, et les extrêmes se rapprochent. Dès 14 ans.

Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 14,50 € au lieu de 28,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Le port du masque n'est plus obligatoire mais recommandé.
 

Photos & vidéos

Les reculés

De

Romain Duquesne

Mise en scène

Romain Duquesne

,

Sébastien Chassagne

Avec

André Antébi

,

Clément Belhache

,

Benoît Felix-Lombard

,

Jean Pavageau

,

Grégoire Baujat

,

Constance Carrelet

,

Maëlia Gentil

Dès 14 ans.

Bord de plateau à l'issue de la représentation du 13 avril 2023.

  • Rire de l’aveuglement du héros, de son entêtement, de son hybris

Lors d’une randonnée trekking, quelque part dans une région montagneuse, Jean se perd. Il croise alors fortuitement trois randonneur·se·s. Tout dégénère pour une simple question de priorité de passage. C’est un bain de sang !

Notre héros est ici loin de se douter qu’il vient de tuer son père et que commence pour lui le douloureux chemin qui le mènera à ses origines. Le meurtre du père aurait-il pu être évité ? Non. Dans la tragédie classique, le fatum ne peut être occulté. Orchestrer à nouveau la triste destinée d’Œdipe, rire de l’aveuglement du héros, de son entêtement, de son hybris et créer une forme de distanciation nécessaire, voilà notre fer de lance.

  • Ce qu'il en dit

« Peut-on raconter la grande tragédie de l’inceste en s’amusant de ses codes, de son histoire et de ses victimes ?

En montant Les Reculés, je tente de tuer le père en m’affranchissant de l’archétype classique de la tragédie. Mon idée de départ me vient du conflit entre Œdipe et son père, à la croisée des chemins, de cette querelle absurde pour une question de priorité de passage qui dégénère et finit dans le sang.

Avant même la question du parricide, c’est cette situation absurde qui a impulsée mon désir d’écriture. Pour moi, il va de soi que la question centrale du mythe d’Oedipe n’est pas l’inceste et le meurtre, mais bien l’orgueil de l’homme et la question de sa liberté face à un univers qui le domine. Si les Dieux antiques s’amusaient en orchestrant la tragédie d’un homme, alors ne pouvons-nous pas nous aussi nous en amuser ?

Avec Les Reculés je cherche à exorciser par le rire quelques questions existentielles intrinsèques au mythe : la présence constante de la mort au sein de la vie, la force de la cruauté humaine, du mal et du péché et la domination hostile de quelque transcendance obscure. » Romain Duquesne


Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Les reculés

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment