Les amis du placard

A la Folie Théâtre , Paris

Du 01 septembre au 12 novembre 2017
Durée : 1h15

COMEDIE & BOULEVARD

,

PLACES DU JOUR A MOITIE PRIX

Imaginez un monde où l’on pourrait acheter des amis. Rassurez-vous, le large choix proposé par catalogue vous assure de trouver l’ami qui vous convient.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 12 € au lieu de 24,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Photos & vidéos

Les amis du placard

De

Gabor Rassov

Mise en scène

Cédric Weber

Avec

Alexandra Causse

,

Johann Coste

,

Hélène Phenix

,

Morad Tacherifet

La séance du 24 septembre 2017 sera suivie d’un débat avec l’auteur Gabor Rassov.

  • Un monde où tout est possible

Imaginez un monde où l’on pourrait acheter des amis. Rassurez-vous, le large choix proposé par catalogue vous assure de trouver l’ami qui vous convient.

Une fois achetés, ces amis se doivent « contractuellement » d’assouvir vos envies et vos désirs. Bref, de vous plaire, sous peine d’être renvoyés au fournisseur. En toute amitié bien sûr.

Ce rapport si intime qui nous lie aux autres est ici rudement mis à l’épreuve. Le marchandage des sentiments humains crée dans la pièce des situations drôles, absurdes quelquefois et souvent cruelles. Mais après tout pourquoi pas ? Jacques et Odile ont de l’argent, Jacques et Odile n’ont pas de temps à perdre avec ça, Jacques et Odile vont acheter un couple d’amis, Guy et Juliette. Ça fera toujours deux chômeurs de moins.

  • La presse

« Dans une mise en scène rapide et imparable de Cédric Weber, Les Amis du placard est une comédie très noire dont on se délectera, d’autant plus qu’elle dit, mine de rien, un certain nombre de vérités sur les rapports humains. » Froggy's delight

  • Note d'intention

Nous connaissons, depuis le minitel rose, le commerce de l’intime dans le domaine sexuel. Mais qu’en est-il de l’amitié ? Pourquoi ce sentiment échapperait-il à notre époque où tout se monnaie, s’échange ? Où les réseaux sociaux sont prédominants et si propices à dénaturer les rapports humains ? Le dictionnaire Larousse nous dit que l’amitié est un sentiment d’affection entre deux personnes, un attachement qu’une personne témoigne pour une autre . Mais si ce témoignage est acheté, n’est-ce pas un faux témoignage ?

Ce rapport si intime qui nous lie aux autres est ici rudement mis à l’épreuve. Ce marchandage des sentiments humains crée dans la pièce des situations drôles, absurdes quelquefois et souvent cruelles. Mais après tout pourquoi pas ? Jacques et Odile ont de l’argent, Jacques et Odile n’ont pas de temps à perdre avec ça, Jacques et Odile vont louer un couple d’amis, Guy et Juliette. Ça fera toujours deux chômeurs de moins. Monstrueusement drôle, car en donnant libre cours, sans complexe, à leurs plus vils instincts, ils nous libèrent de cet évangélisme pesant que nous aimerions bien abandonner de temps en temps, pour assassiner, qui son voisin, qui son patron, qui sa belle-mère.

La mise en scène s’attachera à respecter le point de vue de chacun des protagonistes de l’histoire, afin de ne surtout pas juger les personnages. La présence d’images vidéo accentuera l’effet de réel recherché. L’écran sera central dans le salon de Jacques et Odile. À la manière dont il s’invite aujourd’hui dans tous nos salons (soirée diapos, parties de jeux vidéo entre potes, catalogue des amis en stock...etc.), comme un miroir de nos âmes. Chacune des situations proposées dans la pièce paraîtra comme formidablement proche de nous afin de permettre au spectateur de s’identifier, créer la catharsis et donc en rire. Les acheteurs ont leurs raisons, les achetés n’ont pas le choix.

La pièce nous rappelle qu’en chacun de nous sommeille un monstre qui ne demande qu’à se réveiller, pour peu qu’on l’y autorise. Il est bon de le rappeler de temps en temps.

Cédric Weber

  • Les mots de la Compagnie

Nous avons dès la première lecture été embarqués par le texte, son humour grinçant et les questions vertigineuses qu’il soulève. Une référence qui nous est venue à l’esprit est la série américaine Black Mirror , qui parle des dérives des technologies actuelles, de leur impact sur les relations humaines, et qui imagine ce à quoi la société pourrait ressembler dans quelques dizaines d’années, ou moins.

On pense aussi au Jouet , le fameux film de Francis Veber des années 70, où un fils de milliardaire se fait offrir comme jouet un être humain incarné par Pierre Richard.

À une époque où la marchandisation de l’humain est un sujet de moins en moins caricatural, où on nous propose virtuellement de trouver l’âme sœur dans un chariot de supermarché, Les amis du placard fait mouche. Écrite en 2010, cette comédie féroce et critique explore les absurdités de la société de consommation, et le spectateur s’y reconnaîtra.

La Compagnie l’Heur du T

Avis du public : Les amis du placard

1 Note

1 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(1)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS
1
2
3
4
5
Par

Béatrice M. (1 avis) 02 septembre 2017

Les amis du placard Humour grinçant et excellent jeu d'acteurs pour une pièce qui fait réfléchir tout et rire tout à la fois. On passe un bon moment dans ce joli théâtre de la Folie Mericourt. On recommande!
1
0

Spectacles consultés récemment