Le monstre amoureux

1
2
3
4
5

A la Folie Théâtre , Paris

Du 28 août au 02 novembre 2019
Durée : 45 minutes

JEUNE PUBLIC

,

Maternelle

,

Participatif

,

Primaire

La méchante reine a supprimé tous les jolis sentiments du royaume des monstres. C’est un appel à l’aide que je te lance. Rejoins-nous vite ! À partir de 3 ans.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 11 € au lieu de 15,50 €

Prix tous frais inclus


Promotions
Promotions exclusives pour les adhérents
 

Le monstre amoureux

Mise en scène

Nathalie Javelle

Avec

Morgane Drubigny

,

Quentin Filiatre

,

Arnaud Gagnoud

,

Nathalie Javelle

,

Jeanne Mathoux

,

Alvaro Ruault

,

Nelly Stajic

À partir de 3 ans.

  • Un spectacle participatif

Salut ! Je m’appelle Arnold et je suis un monstre en peluche. Je me suis réfugié dans la chambre de Nina. J’ai dû m’enfuir de chez moi à cause de la méchante reine du royaume des monstres, la Monstrueuse. Elle s’est emparée du pouvoir et a supprimé tous les jolis sentiments comme l’amitié, l’amour, la tendresse. Notre royaume est devenu triste et sans vie. C’est un appel à l’aide que je te lance. Rejoins-nous au plus vite !

Une jolie histoire pleine de bons sentiments. Avec la participation des enfants, nous vaincrons tous ensemble la Monstrueuse !

  • Le mot de l’auteure / metteuse en scène

Le doudou est un élément parfois indispensable à l’enfant. Il le rassure, le console, devient tantôt son ami tantôt l’objet de sa colère. A partir du moment où l’enfant jette son dévolu sur une peluche ou sur un morceau de tissu qui fera office de doudou, il ne le lâchera plus, parfois même pendant plusieurs années.

La façon dont les enfants choisissent leur doudou est malgré tout assez mystérieuse. Dans Le Monstre amoureux, Nina choisit un monstre en peluche, Arnold. Il est censé vivre les joies, les chagrins, les colères et les moments de tendresse de Nina mais il est dépourvu de sentiments. En effet, Arnold est victime d’un sort jeté par la méchante reine des Monstres, la Monstrueuse.

Il m’a semblé intéressant de faire s’exprimer les enfants par l’intermédiaire de Nina sur les différents sentiments. Nina se retrouve désemparée devant son doudou qui ignore complètement ce que veut dire être amoureux ou comment on dévoile son affection ou même ce que l’on ressent lorsque notre maman nous fait un câlin. Les enfants rient devant l’indifférence d’Arnold et participent spontanément pour aider la pauvre Nina.

Comme dans mes précédentes pièces, les enfants s’emparent très vite de la situation et soutiennent activement Arnold et Nina. Un véritable échange s’installe entre les enfants et les comédiens. Ensemble, ils réussiront à déjouer le sort de la méchante reine des Monstres.

Les enfants sont pris dans le spectacle dès les premières secondes. Ils s’amusent, rient et ressentent différentes émotions au fur et à mesure des rebondissements. Dans ce spectacle j’ai souhaité également intégrer un petit moment plus touchant qui ne laissera personne insensible.

Nous passons très rapidement d’un univers à un autre, du côté douillet de la chambre de Nina au royaume des Monstres qui est multicolore. La bague se met à parler ce qui amène un côté magique à l’histoire. A cela s’ajoutent les chansons, bruitages, musiques et effets sonores qui ponctuent tout le spectacle.

Ce spectacle s’adresse aux enfants à partir de 3 ans. Pourtant l’expression des jolis sentiments concerne tout le monde, y compris ceux qui n’ont plus l’âge d’être des enfants…

Nathalie Javelle

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Le monstre amoureux

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment