Death Breath Orchestra (version jeune public)

1
2
3
4
5

Théâtre de Gennevilliers (T2G) , Gennevilliers

Du 13 au 14 février 2021
Durée : 1 heure

JEUNE PUBLIC

,

Théâtre musical

,

Primaire

Après le succès de Ça Dada présenté en 2018 au Nouveau théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National, la metteuse en scène Alice Laloy revient avec une pièce de théâtre musical à l’humour absurde. À partir de 6 ans.
Continuer la lecture
RESERVER

À partir de 13,50 €,11 € pour les adhérents

Prix tous frais inclus


Promotions exclusives pour les adhérents
Consignes sanitaires
Les théâtres appliquent les directives sanitaires. Merci de respecter les gestes barrières, de vous munir d'un masque et de le porter lorsqu'il est exigé.
 

Death Breath Orchestra (version jeune public)

De

Alice Laloy

,

Eric Recordier

Mise en scène

Alice Laloy

Avec

Hanno Baumfelder

,

Tom Caudelle

,

Augustin Conat

,

Jérôme Fouquet

,

Abel Huré

,

Fanny Meteier

À partir de 6 ans.

Alice Laloy met en scène une tribu de musicien·ne·s subsistant dans une atmosphère suffocante, et fait théâtre du souffle même. Quand le théâtre d’objets et de machines rencontre le spectacle musical. Dans un monde irrespirable où sévit une tempête permanente, un groupe de cinq individus de tous âges s’est ménagé un abri. Grâce à un circuit de tuyaux, ils parviennent à respirer et à faire sonner leurs instruments de musique. Ces habitant·e·s reclus à l’allure étrange font l’inventaire des sons produits par l’air expiré. Les halètements et le souffle continu, les bouffées d’air et les soupirs constituent un langage et la matière d’une musique en devenir. Car cet orchestre de cuivres s’entraîne, et répète pour un ultime concert. Après le succès de Ça Dada présenté en 2018 au Nouveau théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National, la metteuse en scène Alice Laloy revient avec une pièce de théâtre musical à l’humour absurde. Les acteur·trice·s-musicien·ne·s dialoguent avec des appareils de ventilation, des effigies humaines et les compositions pour cuivres du musicien Éric Recordier. Cet « Orchestre du dernier soupir » donne à percevoir la respiration comme une aventure vitale, une révolte ultime contre l’anéantissement.

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Death Breath Orchestra (version jeune public)

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment