Contes pour enfants majeurs et vaccinés

1
2
3
4
5

Blancs Manteaux , Paris

Le 28 mars 2007
Durée : 1h10

HUMOUR & CAFE THEATRE

,

Coups de coeur

Une parodie de contes pour enfants et de fables moralistes. Dans l’esprit des parodies réalisées par les Z-A-Z, Jim Abrahams et les frères Zucker, (soient Top Secret et les Y-a-t’il un pilote/un flic...), et des Rubrique-à-brac de Gotlib, la pièce est un enchaînement de calembours et de gags durant une heure de complet délire.
Continuer la lecture

Spectacle terminé depuis le 28 mars 2007

 

Photos & vidéos

Contes pour enfants majeurs et vaccinés

De

Benjamin Pascal

Mise en scène

Benjamin Pascal

Avec

Cécile Carré

,

Fabien Floris

,

Karine Foviau

,

Julie Jacovella

,

Loïc Legendre

,

Pascal Loison

,

Benjamin Pascal

,

Caroline Pascal

Parodie de contes pour enfants
La compagnie s’entête !
Les comédiens
La presse

  • Parodie de contes pour enfants

En l’an de grâce midi 28, le prince Rodrigue de Beaujolpif parcoure le royaume de Navarre à la recherche de l’âme sœur. Sa quête du râle le mènera jusqu’au Macumba de Jive-sur-Yvette, où chaque année le Roi Gérard XII organise le concours du plus beau tee-shirt mouillé. Une grenouille, un gentil tailleur, une bonne fée en mission top secrète, un présentateur télé et un redoutable garde-chasse bolchevique croiseront, entre autres, le chemin du prince. Il devra déjouer de nombreux pièges s’il ne veut pas finir la pièce célibataire.

Contes pour Enfants Majeurs et Vaccinés est une parodie de contes pour enfants et de fables moralistes. Dans l’esprit des parodies réalisées par les Z-A-Z, Jim Abrahams et les frères Zucker, (soient Top Secret et les Y-a-t’il…), et des Rubrique-à-brac de Gotlib, la pièce est un enchaînement de calembours et de gags durant une heure de complet délire. Animée par une troupe de jeunes comédiens -une bande de copains réunis pour se faire plaisir et faire plaisir aux spectateurs- la pièce joue à fond la carte du divertissement tout public.

Dynamisme, bonne humeur et humour bon enfant sont les maîtres mots qui caractérisent ce spectacle.

Distribution en alternance.

Haut de page

  • La compagnie s’entête !

Il était une fois deux univers complémentaires : ils s’associèrent et eurent beaucoup de projets…

Pascal et Caro avaient encore des dents de lait quand le théâtre vint chambouler leur courte vie : pendant que Pascal interprétait avec fougue Jules César au centre aéré, Caro regardait béatement son papa répéter Cadet Rousselle… Ils traversèrent ainsi l’âge ingrat, sur les planches et les plateaux, et rentrèrent dans l’âge adulte plus passionnés que jamais ! C’est en 2001 que nos deux protagonistes se rencontrent enfin (sur scène pour changer !). Ils se découvrent alors une détermination et une éthique communes, et surtout l’envie d’accompagner un projet de la page blanche jusqu’au public. Souvent très occupés à refaire le monde autour d’un café et d’un milk-shake à la banane, ces deux psychopathes du taf se décidèrent enfin à sauter le pas pour concrétiser leurs rêves : ainsi naquit « la compagnie s’entête »…

L’énergie communicative du duo et leur goût prononcé pour la différence font qu’ils sont à l’origine de créations diverses et variées, passant de la comédie délirante au drame social, du spectacle pour enfants au tour de chant fantastico-réaliste…

Haut de page

  • Les comédiens

Nom : Floris
Prénom : Fabien
Age : 26 balais
Signe particulier : une cicatrice sexy à l’arcade sourcilière droite
Religion : le gymnase club
Adore : les filles (de chez Castel), les DiViDi, se ronger les ongles
Déteste : les hommes (de chez Castel), les metteurs en scènes qui l’appellent tôt le matin pour lui demander ce qu’il déteste
Maxime : « On ne sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher. » Nicolas Sarkozy
CV : On l’a vu dans le Misanthrope à Avignon (prix d’interprétation pour Alceste), dans Reste-t-il des gens civilisés à Paris ? à Paris (pas de prix d’interprétation) et dans A qui ma femme à je-ne-sais-pas-dans-quelle-ville de Feydeau.

Nom : Foviau
Prénom : Karine
Age : 25 printemps
Signe particulier : tatouée (comme son chien) et 1,58m (à hauteur d’aisselles dans le métro)
Religion : le fou rire
Adore : la vie, les gens, la bouffe avec les gens, et chanter la vie devant des gens qui bouffent (et vice versa)
Déteste : les créneaux à gauche, les cafards, le cafard, les beatles (non, là, je déconne)
Maxime : « C’est pas la poule qui a fait la meuf, c’est la meuf qui fait la poule. » G. Aviaire
CV : On l’a vu dans Les Yeux de Cécile avec Franck Dubosc, dans des pubs réalisées par Gérard Jugnot et Martin Lamotte, et dans Le Malade Imaginaire à la Porte St-Martin. On ne l’a pas vu dans Nelly et monsieur Arnaud de Sautet (coupée au montage god damn it).

Nom : Legendre
Prénom : Loïc
Age : 28 noëls
Signe particulier : Voit dans le noir, mais extrêmement mal
Religion : l’humour et le bon vieux rock aine roll
Adore : la pizza quatre fromages et notre bonne vieille terre
Déteste : les douches communes et les verrues plantaires
Maxime : « Si tu aimes la quatre fromages tape dans tes mains. » Anonyme
Maxime 2 (le retour) : « Si tu ne veux pas de verrues plantaires, évite les douches communes et mets des tongs. » Nonyme (Mao Tse Tong)
CV : On l’a vu dans J’aime beaucoup ce que vous faites au Café de la Gare et au Palais des Glaces. On l’a aussi vu dans Reste-t-il des gens civilisés à Paris ? au Mélo d’Amélie, pièce dont il était l’un des co-auteurs et co-acteurs par la même occasion.

Nom : Loison
Prénom : Pascal
Age : 30 berges
Signe particulier : d’origine non contrôlée
Religion : les pâtes
Adore : La BD, Faire du vélo ( il dit ça, mais ça fait 2 ans qu’il doit le réparer…), Les jolies filles… d’ailleurs, si ça vous intéresse, laissez-nous un mail !
Déteste : Les gens qui parlent au cinoche, Le foot, Les « on s’appelle on déjeune ?! ciao ciaaaaao !!! »
Maxime : « Je ne crois pas en dieu, je crois en Al Pacino. » Javier Bardem
CV : On ne l’a pas vu dans Les cordiers juge et flic parce qu’on ne regardait pas la télé ce soir là. On l’a pas encore vu dans Central nuit parce que c’est en montage. Et l’on a pas vu non plus dans Quai numéro 1 parce qu’on avait piscine…

Nom : Pascal
Prénom : Caroline
Age : 24 piges
Signe particulier : Seins disparus le 02/02/2005, un appel à témoin est en cours…
Religion : le chocolat
Adore : Le shiatsu, Brad Pitt, Bouquiner aux toilettes, Le shiatsu sur Brad Pitt
Déteste : Les gens qui poussent dans le métro, La télé-réalité, Les p’tits cons qui se la pètent
Maxime : « Le talent ne justifie pas la connerie… » Elle-même
CV : On l’a vue dans Kaamelott (elle fait super bien la nana qui prend son bain !), dans Moustic Groland (elle fait super bien la comédienne qui se prostitue à cause du MEDEF) et dans Julie Lescaut (elle fait trop bien la salope : TF1 l’a censurée !!!)…

Nom : Pascal
Prénom : Benjamin
Age : 27 bougies
Signe particulier : cancer ascendant de lait
Religion : footchebôlle
Adore : la crème de marron, le ketchup et tout ce qui fait un bon repas bien équilibré
Déteste : les légumes, les fruits et tout ce qui fait grossir
Maxime : « Le matin de l’homme, c’est quand il se lève. » B. Pascal
CV : On l’a vu dans le Petit Prince à Paris et en tournée mondiale au Japon, au Maroc et à Gif-sur-Yvette. On ne l’a pas vu dans Le Parrain, dans 2001 l’Odyssée de l’Espace et dans Le Bon, la Brute et le Truand. Dernièrement, on l’a vu chez lui.

Haut de page

  • La presse

Soit un recueil de pseudo-fables, véritable ode au prince Rodrigue de Beaujolpif (le désopilant Fabien Floris), bellâtre à la recherche de sa dulcinée. Trois raisons de craquer pour ce nobliau pas toujours finaud, qui atterrit en plein concours de tee-shirts mouillé sau Macumba de Jive-sur-Yvette." L.L.S, Télérama, 21 juin 2006

"Une histoire fantasque, aux clins d'oeil nombreux mais un peu faciles, jouée par une troupe de jeunes déconneurs dans l'esprit du Rubrique-à-brac de Gotlib et des Monty Python. Pourquoipas ?(...) Un univers de connivences amusantes (références aux contes de fées, aux dessins animés et à des films comme Terminator ou Les Dents de la mer) servi par des calembours volontairement foireux... Comme les cinq comédiens, bien qu'inégaux, sont sympathiques, on se laisse aller à rire de bon coeur." Julien Barret, Zurban, 7 juin 2006

"BD en 3D : un grand moment de rock'n'roll comme on aimerait en voir plus souvent dans les salles de concerts." Rock&Folk

"Cinq jeunes comédiens drôles et doués (…) une psychédélique épopée postmédiévale." Le point

"Une vraie bande dessinée sur scène ! (…) une énergie dévastatrice. C'est drôle, inattendu et efficace . " Tribu move

Haut de page

Pourraient aussi vous intéresser

Avis du public : Contes pour enfants majeurs et vaccinés

0 Note

0 avis

1
2
3
4
5

Excellent


(0)

Très bon


(0)

Bon


(0)

Pas mal


(0)

Peut mieux faire


(0)
Donnez votre avis
Excellent
Très bon
Bon
Pas mal
Peut mieux faire
Vous pouvez consulter notre politique de modération
UTILES + NOTES + NOTES - RÉCENTS ANCIENS

Spectacles consultés récemment